MusiquePortraits et Interviews

Interview de Jerry T. & The Black Alligators : nouvel album

Paris, le 25 Aout 2020

Nous sommes toujours en plein Covid-19 avec tout ce qui s’y rattache : masques, distance de sécurité, festivals et concerts annulés depuis des mois, réseaux sociaux saturés, chômage partiel, chômage tout court, rien du tout pour beaucoup d’intermittents du spectacle et là, ce soir, une putain de bouffée d’oxygène m’attend. Enfin de la musique ! Enfin une rencontre en chair et en os avec un groupe de blues qui travaille et qui enregistre un album ailleurs que sur internet.

Rendez-vous au studio de la Chine, dans le XXème à Paris avec Jerry , le guitariste-chanteur de Jerry T. & the Black Alligators.

Je suis ce groupe depuis quelques années et leur talent se confirme de plus en plus sur la scène du Blues.

Jerry est avec sa team pour enregistrer son nouvel album : “Where is the Meat ?”

L’ambiance est studieuse, concentrée.

D’ailleurs, une particularité de Jerry, c’est qu’il est pro, carré.

C’est un ambitieux silencieux. Il avance, il agit, il construit et ça marche !

Nous allons dans la loge des artistes pour l’interview où se trouvent une batterie, des guitares, une table avec du Jack Daniels, et une valise bleue. Cette valise est l’emblème de Jerry aujourd’hui. Elle est à lui et l’a accompagné aux états-unis dans des lieux mythiques du blues :  le Mississipi,  la Louisiane, le Cahors Blues Festival, et j’en passe…

Alors Jerry, qu’est ce que ça te fait d’être ici ?

INTERVIEW

(…/…) Suite de l’interview de Jerry T.

L’Alimentation 

Un album ça s’écrit pas tout seul ou en tout cas dans notre cas avec Jerry T & the Black Alligators, on l’écrit ensemble et je dirais qu’on a tous dans le groupe des sensibilités différentes sur ces questions.

Moi clairement je ne suis pas le premier des écologistes qui va aller combattre pour des causes du genre dans la rue etc.

Cependant, notre batteur, lui il ne mange plus de viande,  plus de poisson et par exemple quand on est en tournée tu vois on va manger ensemble donc on a un qui ne mange plus de viande plus de poisson, qui a banni tout ça de son alimentation et puis il y en a un autre,  notre bassiste, lui qui ne veut manger que des entrecôtes et moi je me trouve un petit peu entre les deux parce que j’ai un rapport à l’assiette qui est un petit peu particulier et donc s’emprunte un petit peu de toutes ces sensibilités puis de se dire finalement,  questionner notre rapport à ce qu’on met dans l’assiette puis plus loin que ça, notre rapport à l’écologie, à la planète .

Mais encore, de quoi parle votre album ?

Where is the Meat ? est un des titres.
Parmi ça,  le blues c’est aussi quelque chose de personnel et il y a des titres que j’ai écrits sur des histoires que j’ai vécues et des choses de la vie de tous les jours sur lesquelles on s’inspire puis des choses plus fortes,  des choses qu’on doit porter un petit peu dans nos bagages de tous les jours et puis on essaye d’en faire un titre comme une photo,  une photo d’un sentiment que je vais pouvoir interpréter à chaque fois sur scène et donc ça peut être des histoires de blues, ça peut être le broken heart, elle est partie,  j’ai le cœur brisé.
Il y a des chansons comme ça évidemment,  il y a des chansons humoristiques parce que le blues ce n’est pas que les sujets tristes loin de là donc on peut aussi prendre un petit peu de recul avec tout ça et puis se marrer sur ce genre d’histoire et puis voilà derrière, les drames qu’on peut être amené à vivre tous les jours, comment on vit avec les drames, comment on se construit et reconstruit sur les années, sur le temps, comment on s’en sort avec un pas de recul.

Puis derrière il y a des blues parce qu’on aime le blues parce qu’on aime le rock, le rock N Roll et tout ça.
On aime que ça bouge que ça groove et donc il y a des trucs un petit peu différent pour nous, voire même peut-être un peu punk peut-être un peu Hard blues mais on expérimente un petit peu toutes ces choses là puis comme je disais avec avec Michaal Benjelloun aux commandes, ça muscle un peu notre approche musicale et donc ça met un peu plus de sel dans notre musique

Maturité musicale 

Maturité ? est-ce que c’est l’album de la maturité… je ne sais pas. Déjà je pense pas que ça va être à nous de le dire, c’est le public qui jugera

La maturité musicale qu’est-ce que c’est ? en tout cas pour nous c’est un pas de plus, un pas de plus en plus sérieux, de plus en plus travaillé, avec une nouvelle approche. Je n’écris plus des musiques comme j’écrivais quand j’avais 18 ans 20 ans sur un coin de table. C’est possible aussi mais maintenant l’approche musicale elle est plus travaillée.

Maintenant de là à parler de maturité je ne sais pas, c’est peut-être un peu tôt non ? On a envie de faire les cons encore un petit peu pendant quelques années

Présence sur scène 

En 2013 j’ai fait un premier voyage dans le sud des États-Unis avec un pote on a loué une Ford mustang à partir du Texas on a fait le tour de tous les grands endroits du sud et de l’histoire de la musique du rock ‘n’ roll et là-bas moi j’ai pris sur la gueule.

J’ai vu des Américains faire de la musique comme ils font,  j’ai vu le public américain vivre la musique comme ils le vivent et je suis revenu de là-bas avec une leçon essentielle :  le blues, c’est une cérémonie.

Et donc à partir du moment on choisit de faire du blues sur scène,  tout doit être géré,  chaque instant dans la musique on doit le vivre, être pleinement présent et la musique ça se fait pas tout seul si on a envie de faire de la musique tout seul on est entre musiciens on reste chez soi, sur notre canapé et puis voilà fin d’histoire !

La musique ça se fait avec le public et c’est une cérémonie qu’on va faire tous ensemble et donc,  il m’a suffit de trois concerts aux États-Unis pour voir à quel point il n’y a pas de frontière entre les musiciens sur scène et le public qui est là.

En France avec ce qu’on fait sur scène, on essaye absolument de casser ce mur cette distance qui peut y avoir entre les gens et c’est pour ça que systématiquement on va les chercher. Moi je vais les chercher c’est important.

Le show on le fait tous ensemble.

La crise sanitaire

Evidemment, la problématique d’accès à la scène tout l’été pendant la crise sanitaire et tout ça pose beaucoup de questions.

Les premiers touchés par tout ça sont les intermittents du spectacle, clairement, d’ailleurs ils n’ont pas fini de se poser des questions parce que la crise sanitaire et ben elle n’est pas terminée et aujourd’hui on espère là des reprises au mois de septembre alors c’est sporadique il y a des festivals qui reprennent quand même il y a des dates qu’on arrive un petit peu organisé de ci de là mais ça devient de plus en plus au jour le jour donc là on peut plus prévoir une journée dans six mois là tout de suite à l’heure d’aujourd’hui on ne peut pas prévoir une tournée dans six mois et être sûre d’avoir toutes ces dates toutes ces heures et tout ça.

Et le pire c’est que cette question-là, elle va durer jusqu’à 2021 peut-être. Peut-être même plus ! Donc évidemment que la situation, elle est dure pour tout le monde et moi, comme comme tu le disais,  j’ai un métier de jour. j’appelle ça un métier de jour parce que du coup j’ai un métier de nuit aussi. Avec tout ce qui se passe dans les médias pour Blues magazine pour la musique,  en ce moment si je venais avec mon métier de nuit je ne pourrais pas vivre  !

Heureusement pour moi que j’ai mon métier de jour qui me fait tenir

Moi je tire mon chapeau à tous les amis intermittents du spectacle qui,  quand ils arrivent à sécuriser une date, c’est du pain béni.

Je leur souhaite de sécuriser le maximum de dates et que la reprise soit progressive et puis bonne pour tout le monde

Voilà,  ça c’est sûr et c’est tout le tout le mieux qu’on peut souhaiter le plus rapidement possible tout en accompagnant la crise sanitaire.

Les concerts 

On a pas de date encore. Si tu veux là c’est pareil avec la crise sanitaire on ne peut pas voir plus loin que le bout de notre nez.

L’album il était prévu en sortie le 22 mai 2020 on est on est le 25 août !

En novembre et en décembre on a des dates. On commence à négocier les choses mais c’est pareil on avait des dates sur septembre, on ne signe pas le contrat, on verra au dernier moment et puis finalement bon bah c’est annulé donc on espère faire une release party. On a trouvé la salle, on a trouvé l’endroit où on a trouvé une petite jauge qui même s’il doit y avoir des consignes sanitaires à suivre on arrivera à le faire.

C’est un endroit à l’air de l’art technologique pour la scène musicale donc ça va le faire. Seulement maintenant je ne peux pas donner de date.

On espère reprendre à partir de novembre. Novembre-décembre et que ce soit un petit peu progressif derrière sur 2021, ce qui pourrait nous amener à un été actif mais on est pas les seuls à décider de ça donc voilà, il y a plein de choses qui vont venir mais ça, je ne peux pas encore en parler

Les concerts virtuelles 

Pour nous, ça reste quelque chose de neuf, de nouveau, on arrive à fidéliser un public, on est très heureux que les gens se passent le mot, que le public du blues, plus loin de ça, de la musique live se donne le mot,  alors on est très heureux que vous soyez à l’heure au rendez-vous

On a évidemment plein de nouvelles choses à vous proposer

Moi j’ai qu’une seule chose à vous dire :  ça va chier ! ça va chier grave ! et on va s’organiser ça aux petits oignons à la Jerry T & The Black Alligators, en bagnards, en joueurs de poker, il y aura tout !

Propos de Jerry T. recueillis par Dominique Planche –  25/08/20

CONCERT PRIVÉ 

Paris le 02 Septembre 2020 au Plessis-Robinson

Deuxième bouffée d’oxygène alors que tout Paris est masqué depuis le 1er septembre, la répétition est toujours prévue ce soir au Plessis-Robinson dans un lieu magnifique. Pas d’annulation, toute l’équipe est présente et se métamorphose dès que la première note est lancée !

Galerie Photos

 

 

 

LA BIO

“Roots Rock n Soul !“, voici comment le groupe Jerry T. & the Black Alligators décrit son Blues décomplexé et plein d’énergie. Depuis 5 ans ce groupe de région parisienne a fait son chemin. De la musique dans les rues des festivals et sur les bords des marais, aux bars et cafés concerts, puis jusqu’au festivals et nuits du Blues aux côté de la crème des groupes qui participent à garder le Blues bien vivant, du nord au sud et de l’est à l’ouest du territoire national.
La musique de Jerry T. & the Black Alligators va vous emporter !
De la Louisiane à Chicago, en passant par les sons de la British Blues Explosion et des grandes heures du psychédélisme. Le groupe explore toutes les nuances de Blues et nous sert des compositions prenantes, des Blues profonds, et des reprises de standards dont la revisite “sauce Alligators” ne vous laissera pas indifférents. C’est à un voyage sans retour vers les racines les plus profondes du Mississippi et de cette musique américaine, ainsi qu’a un voyage coloré et varié auquel vous êtes invités ! Fab’ la Percut’ et Don Nico assurent une rythmique sans faille, JP Harmo et Eric Jemm’s en tant que section cuivre Harmonica-Saxophone s’en donnent à cœur joie en accompagnement autant que dans des solos pleins de charisme. M Alex fait partie des plus fines gâchettes de la guitare. Et Jerry T., baptisé ainsi dans un club de la New-Orléans, assure le show, le chant, et la guitare tout en faisant participer le public dans une énergie unique.
Déjà 4 albums disponibles, “The Roots”, “The Swamp”, “The Last”, & “The Beasts”
Visibles sur toutes les plateformes de téléchargement et disponibles physiquement en concerts. Le 5° album du groupe est déjà annoncé au premier semestre 2021. Les concerts s’annoncent piquants ! Un grand moment musical plein de rebondissements et de partage, et surtout, une grande
cérémonie du Blues ! Ne ratez pas cet événement “Roots Rock n Soul”, du Blues plein d’énergie et un show unique en son genre !
Jerry T. & The Black Alligators assurent un show unique en son genre dans une ambiance Roots Rock n Soul, pleine de personnalité, de partage, et d’énergie voguant entre compositions et grands classiques du genre.
Le groupe : Eric Jemm’s Elouk, Jérôme Jerry, JP Harmo, Fabien Maraget, Nicolas Hostiou

TEASER

Facebook de Jerry T. & Black Alligators

Chaine Youtube de Jerry T. & Black Alligators

Previous post

Rémy Julienne, 90 ans et cascadeur depuis + de 50 ans

Next post

This is the most recent story.

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *