CinémaPortraits et InterviewsSport

Rémy Julienne, 90 ans et cascadeur depuis + de 50 ans

RÉMY JULIENNE

La carrière de cascadeur de Rémy Julienne depuis 1964 dans le film de “Fantomas” grâce à Gil Delamare, pionnier des effets spéciaux est d’une richesse extraordinaire.

A 5 ans, alors que le mari de sa nounou le raccompagnait en le mettant sur le réservoir de sa moto, il hurlait de peur dans les virages mais dès qu’il devait descendre il hurlait pour recommencer.

Et Rémy à toujours était d’un côté, extrêmement prudent et de l’autre casse-cou comme ce n’est plus permis.

D’ailleurs, ne faut-il pas être peureux et prudent pour être un bon cascadeur ? Ou plutôt un bon créateur et préparateur de cascades ?

A 24 ans, il achète sa première moto de cross, une Monet Goyon 232cc.

Il devient champion de France 500cc avec une Gilera Saturno 2ème de la coupe de France en 1960 et 1962, et est plusieurs fois sélectionné en équipe de France. En 1982, il remporte les 24 heures motonautiques internationales de Rouen avec Jean Pierre Masurier, ex champion de France et Jean-Claude Bouttier boxeur international.

C’est à Cepoy que nous nous rencontrons pour parler de bécanes, de films et de pleins de savoureuses anecdotes.

CÉPOY, LE VILLAGE OÙ TOUT A COMMENCÉ

Son père est un enfant trouvé. Il travaille la nuit au Moulin et le jour au bar de l’écluse avec sa femme, mère de Rémy.

Léon le facteur en vélo qui boitait et qui racontait que pendant la 1ere guerre mondiale, écroulé, soûl, dans un trou d’obus,  il n’avait pas vu les allemands qui avaient rebroussé chemin. Il avait gagné la médaille militaire 🙂 Rémy et ses copains lui feront pas mal de blagues ! Comme celle de mettre la selle de son vélo à la place de son guidon et à chaque fois que Léon rentrait dans le bar pour gueuler qu’on lui avait cassé son vélo, ils remettaient le vélo correctement, ce qui valait un petit coup de gnole au bar, pour fêter ça ! Cela avait durer un moment d’ailleurs.

Ses amis mécanos, des clients hauts en couleur, tout sera source d’inspiration et d’éducation pour Rémy.

Il apprend à jouer de l’accordéon grâce à chef d’Orchestre qui joue sur le paquebot le Normandie.

 

Il apprend aussi très vite à nager car ce n’est pas l’eau qui manque à Cepoy. Et très tôt il a le goût des scénarios.
Il a repéré dans l’eau de l’écluse qu’il y a un passage, qui donne sur un tunnel sous-terrain ou il y a de l’air. Il raconte à ses amis qu’il est super fort en apnées. Et il plonge, devant tout le monde et nage sous l’eau jusqu’à ce passage, rampe un peu dégoûté par les rats mais amusé par la blague. Ce qui générera de l’admiration et du rire 🙂

Aujourd’hui, le 17 Avril 2020, Rémy Julienne a 90 ans, et ce jeune homme m’a toujours fasciné comme il fascine des milliers de personnes à travers le monde ! Il raconte avec passion le passé mais il me dira (il y a déjà deux ans), pleins d’étoiles dans ses beaux yeux bleus qu’il faut qu’il prépare l’avenir !

En 2018, nos chemins se croisent et c’est avec beaucoup de respect et de passion que j’apprend à connaitre cet homme exceptionnel. Un an de vie commune professionnelle qui me montera toute la complexité d’une célébrité et de son entourage. Je vois aussi à quel point il est attaché aux animaux avec entre autre son chat “Babouille“.
Pour faire face au temps qui passe,  sa vie est rythmée par ses exercices de mémoire et ses 15 kms à vélo.

Il me montrera ce village qui est le sien et la place qui porte son nom.

LE ROI DES RÉSULTANTES

Rémy Julienne, c’est plus de 50 ans de cascades  au cinéma avec un souci de la chute étudiée.

D’ailleurs il me dira que dans cascade il y a “cass” qui ne veut pas dire casse mais chute en latin!  

Il excelle dans sa profession complètement révolutionnaire mêlant le cinéma, les scénarios et les cascades et se fait un nom à l’international.

Sa réputation de “Roi des résultantes” sera un gage de confiance inébranlable avec par exemple, l’acteur Jean-Paul Belmondo qui fera ses cascades lui-même et les yeux fermés sous le contrôle du maestro.

Grace à la compétence de Rémy Julienne, le groupe Disney fait appel à lui pour la conception d’une attraction liée à Disneyland Paris. C’est ainsi qu’il monte de toutes pièces dans le nouveau parc Walt Disney Studios le spectacle à connotation cinéma Moteurs, Action! Présenté depuis 2002, son show recueille « le meilleur indice de satisfaction du public »

« L’avenir de la cascade, c’est le show en direct. Au cinéma, avec le numérique, on peut tout faire. Par exemple, avant, pour faire sauter une voiture au-dessus d’un trou, il fallait un vrai trou. Maintenant on fait sauter la voiture au-dessus de rien, et après on crée le trou à l’image avec les effets spéciaux. Les cascadeurs perdent alors de leur importance ».

C’est dire à quel point les cascades conçues par Rémy Julienne qui sont de plus utilisées dans des parcs à thèmes, ont un succès monumentale.

D’ailleurs, en 1986 son premier spectacle mécanique nommé  “Motor Show” à Bologne a reçu 1 600 000 spectateurs en seulement neuf jours de représentation !

En avril 2009, le record d’affluence est battu au stade de France avec 79 000 spectateurs en une soirée pour une animation.

1999, L’ACCIDENT

En août 1999, le caméraman Alain Dutartre perd la vie, percuté par une voiture, sur le tournage de Taxi 2, alors que Rémy dirige les cascades. L’histoire est surmédiatisée et masque les causes réelles de l’accident. Souvent, on lui demande quel a été l’issue de l’histoire ; qui a gagné, qui a perdu. Il a fallu aller jusqu’en cassation pour que justice soit rendue et que la responsabilité de la production soit établie. C’est une époque de sa vie qui restera gravée dans sa chair et sa mémoire.

Son objectif prioritaire: veiller à ce qu’un tel drame évitable ne se reproduise pas.

D’AUTRES ACCIDENTS

Mais toujours là…

Ce sont 2 cancers, 3 infarctus, une prothèse du genou et une autre à la hanche.

2,5 TONNES DE MATERIEL

Et Essentiellement de la vidéo, du 35 millimètres, du 16 millimètres, quantité de Betacam SP (l’équivalent du format VHS) ont été confié par Rémy Julienne à la Cinémathèque de Toulouse en 2017 pour y être numérisées. C’est un “trésor de guerre” dont il est propriétaire et c’est une véritable mine d’or!

LE PARC À THÈME

Parmi les nombreux projets de Rémy Julienne, il y en a celui du Parc à Thème. Mêlant le cinéma à la cascade, un Musées et un Motor Show, l’éducation et  la recherche, ce parc aurait la formidable vocation de mettre en lumière les coulisses de ce métier et les nouvelles technologies. Avec toute la connaissance et l’expérience, les archives inédites de Rémy Julienne, ce parc donnerait au cinéma français et aux cascadeurs un peu d’éternité. .
A suivre…

PARTICIPATION AU 10 ème JUMBO RUN CHEMEA

Parce que Rémy Julienne aime se rendre utile et que la cause Chemea, ( l’association regroupant une quinzaine d’autres associations d’enfants handicapés ) l’a touché, il a été parrain de la 10ème édition de ce road trip le 22 septembre 2018 en Essonne.  Voitures de collection, Side Car et motos ont été en convoi avec les enfants à bord.  Trois convois sont partis de trois établissements de l’Essonne : Gometz le Châtel, Morsang sur Orge, Champcueil, et se sont croisés sur les routes.

VIDEO DE L’ÉVÈNEMENT

Très actif, Rémy Julienne participe à de nombreux évènements autour de la voiture, de la moto, de la musique et du cinéma. Vous pouvez le suivre sur Facebook ou Instagram.

QUELQUES FILMS

Bon Anniversaire Monsieur Rémy JULIENNE !

Facebook de Rémy Julienne

Instagram de Rémy Julienne

Previous post

ASA et son Nouvel Album : LUCID

Next post

This is the most recent story.

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *