ÉvènementsThéâtre

Dépendances au Studio Hébertot jusqu’au 29 Avril

3 frères
3 destins se croisent à nouveau
Provocations
Face à face
Chocs verbaux
Face contre face


“Dépendances” ou “Cherche affrontement désespérément”


Charif Ghattas place véritablement ses comédiens (remarquables ceci dit) dans l’arène où vont se mesurer les ressentis que chacun aura éprouvés de cette fratrie engloutie, et faire exploser leurs garde-fous pour dépasser l’insupportable : l’absence.

Deux acteurs à vif maîtrisant leur jeu
Deux frères sur le fil tendu de leur enfance prêt à casser

Charif Ghattas nous donne à toucher de l’oreille et des yeux l’impalpable.

On ne refait pas On souffre on ne peut pas refaire On doit porter à l’autre le coup de grâce avant de pouvoir accepter l’inéluctable : l’amour fraternel

By Marie Essuac

A ne pas manquer au  Studio Hébertot du 19 au 29 avril, pour dix représentations exceptionnelles : Dépendances, une pièce de Charif Ghattas qui réunit deux comédiens de choc :

Francis Lombrail, qui vient de recevoir, avec  l’équipe  de 12 Hommes en Colère, le Globe de Cristal 2018 de la meilleure pièce de théâtre.

Thibault de Montalembert, connu notamment pour son rôle dans la série Dix pour cent, Globe de Cristal 2018 de la meilleure série télévisée.

C’est un jour particulier. Comme prévu, Tobias, Henri et Carl ont rendez-vous à 14h. Il est 14h10 : Carl n’est toujours pas arrivé. C’est un jour particulier…

Pour régler une affaire de succession, Henri et Tobias ont rendez-vous dans l’appartement familial. Presque deux ans sans s’être vus – on comprend vite pourquoi – tant les deux frères semblent comme des pôles opposés. Pudique, en apparence affranchi de la structure familiale, Henri y va à reculons, tandis que Tobias, animal écorché vif, resté vissé à l’enfance, peine à contenir sa tempête intérieure. Il peste, fulmine, s’emporte contre Carl, le troisième frère qu’ils attendent et qui est en retard. Comme à chaque fois. Comme toujours. Ce retard anodin fait monter la tension. À moins que ce ne soit Carl lui-même le véritable problème. Peu à peu, la situation déraille. Ramenés de force à la lisière d’une névrose familiale, les deux hommes vacillent. Le bon sens s’altère, les rapports se brouillent, faisant ressurgir les failles d’un terrible secret de famille, jusqu’à la révélation finale.

« La langue fonctionne ici comme un piège névrotique. La langue ranime peu à peu le corps de l’enfance oubliée et ramène à la vie un amour fraternel épuisé. Le verbe sec et vibrant qui rythme le texte met à jour la tendresse et la drôlerie du rapport des frères, avant de s’effacer dans les silences pour revenir dans l’arène, revigoré, prêt à redessiner un monde englouti. Ici, l’écriture et la dramaturgie organiques créent un théâtre physique, présent, contemporain. » By Charif Ghattas

Note d’intention de l’auteur Charif Ghattas :

Les personnages de ces pièces sont en perpétuelle tentative avortée de dire leur amour, et en perpétuel échec et repli dans des zones de contrôle de soi par le rire, le masochisme, la boulimie, l’aquoibonisme ; ces territoires où la langue se fait moins évidente, et la prise de parole moins sûre.
Comme dans une arène où ce qu’il y a de plus anodin ou de plus dramatique entre frères ou entre sœurs coexiste ; ils se jaugent, se rapprochent, s’entrechoquent et s’entremêlent dans une joute répétée, jusqu’à l’épuisement.

Durée : 1h10

du 19 AU 29 AVRIL 2018

du mardi au samedi à 19h

Le dimanche à 17h

Infos pratiques et réservation

Studio Hébertot – 78 bis Boulevard des Batignolles  – 75017 Paris

 

Previous post

Frank Margerin : Reborn to be wild !

Next post

Au Pont du Rock le 3 et 4 Août en #Bretagne – Places à gagner !

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *