Coup de coeurMusiquePortraits et Interviews

Vakia Stavrou : L’âme chantante de Chypre

Paris, 12 juin 2024

Il est rare de rencontrer une artiste dont la simple présence semble imprégner un lieu d’une énergie douce et captivante.
Ce matin-là, dans mon appartement du 12ème arrondissement de Paris, Vakia STAVROU, accompagnée de Sophie LOUVET, son attachée de presse, entre dans un halo de sourire.

Vakia STAVROU, enveloppée dans une élégance naturelle, illumine instantanément la pièce.
Ses yeux noirs, à la fois intenses et bienveillants, racontent des histoires de voyages et d’émotions vécues.
Chaque regard semble une fenêtre sur les paysages méditerranéens et les scènes musicales internationales où elle a chanté.

Son sourire, chaleureux et accueillant, trahit une humilité rare chez une artiste de son envergure.

Sophie LOUVET, à ses côtés, gère les détails avec une efficacité discrète, mais c’est Vakia qui attire toute l’attention.
En s’installant sur la terrasse, elle partage avec moi sa passion pour la musique et son enthousiasme pour son dernier album, Vakia.
Cette rencontre promet d’être un voyage à travers les nuances et les sons qui définissent cette voix unique de Chypre.

INTERVIEW

D.P : Bonjour Vakia, merci de nous accorder cet entretien. Pour commencer, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

V.S : Bonjour, je m’appelle Vakia STAVROU, ou simplement Vakia, et je viens de Chypre. Je suis chanteuse, musicienne, compositrice, et j’écris mes propres chansons en grec, portugais, et anglais.

D.P : Comment avez-vous commencé votre carrière dans la musique ?

V.S : J’ai senti l’appel de la musique très tôt. J’ai grandi dans une maison où mes parents adoraient la musique. Bien qu’ils n’étaient pas musiciens, ils étaient de véritables mélomanes. Il y avait toujours de la musique de bon goût comme Piaf, Aznavour, et Nana Mouskouri. Nous écoutions beaucoup d’opéra et de la musique grecque, mais pas traditionnelle ou folklorique. Cela a vraiment influencé mon parcours musical.

D.P : Vous avez poursuivi des études musicales. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette période ?

V.S: Oui, après le lycée, j’ai fait des études supérieures de musique au conservatoire de Prague, en Tchéquie. Ce fut une expérience formatrice et enrichissante. Après mes études, mon chemin m’a conduit vers une maison de disques à Athènes, Sony Music. C’est là que ma carrière officielle a commencé.

D.P : Parlez-nous de votre premier album et de votre percée dans le monde de la musique.

V.S : Mon premier album est sorti en 2006 à Athènes. C’était un EP avec cinq titres, et l’une des chansons, “Sozinhia”, écrite en portugais, est devenue mon premier succès. Ce titre a attiré beaucoup d’attention, notamment au Portugal, où les gens étaient surpris de découvrir que cette chanson, qui ressemblait à un ancien fado, venait de l’île de Chypre.

D.P : Vous avez également mentionné des expériences marquantes lors de vos concerts. Pourriez-vous en partager une ?

V.S : Oui, il y a deux ans à Valence, en Espagne, lors du grand festival Mostra Viva del Mediterrani, je suis montée sur scène avec mon guitariste, sans autre musicien. Devant une salle comble de 1000 personnes, l’accueil a été extrêmement chaleureux. Les applaudissements étaient si forts que j’ai regardé autour de moi pour voir si c’était vraiment pour moi. C’était un moment très émouvant, surtout en voyant des gens avec des larmes aux yeux, même s’ils ne comprenaient pas vraiment les paroles. C’est un souvenir qui me réchauffe encore le cœur.

D.P : Vous avez récemment chanté à Paris. Comment s’est déroulée cette performance ?

V.S : Le 7 juin, à la Maison de la Grèce, cela faisait au moins cinq ans que je n’avais pas chanté à Paris. L’accueil a été formidable. J’étais très heureuse de chanter pour la communauté grecque et chypriote, mais il y avait aussi beaucoup de Français. Cela a été une expérience incroyable.

D.P : Quels sont vos projets pour l’avenir en termes de discographie ?

V.S : J’ai en tête un projet pour 2025, un album de plus grand format avec beaucoup plus de musiciens. Mon dernier album, Vakia, ne comporte que la voix et la guitare. Pour ce nouveau projet, j’aimerais explorer davantage de sonorités et d’arrangements.

D.P : Merci beaucoup pour cet entretien, Vakia. Nous avons hâte de découvrir vos futurs projets et de vous entendre à nouveau.

V.S : Merci à vous, Dominique. Ce fut un plaisir de partager mon parcours avec vos lecteurs.

Vakia Stavrou : Une Exploration Musicale Unique 

Nicosie, 12 juin 2024Vakia STAVROU, reconnue comme l’une des voix les plus captivantes de Chypre, marque une nouvelle étape dans sa carrière avec la sortie de son dernier album Vakia. Publié en mai 2024, cet album explore de nouvelles dimensions musicales tout en restant fidèle aux racines artistiques de l’artiste.

Un Voyage Musical à Travers les Émotions

L’album Vakia est une œuvre d’une profonde sensibilité qui reflète l’évolution artistique de Vakia STAVROU. Il se compose de onze titres originaux, chacun offrant une immersion dans une ambiance particulière.

La voix de Vakia, caractérisée par sa pureté et son expressivité, sert de fil conducteur à travers les divers styles et thèmes explorés dans cet album.

Des Influences Variées et une Identité Unique

Vakia se distingue par sa fusion éclectique de genres. Vakia STAVROU intègre des éléments de jazz, de folk, et de sonorités contemporaines. Le résultat est un son à la fois familier et innovant, un mariage harmonieux entre la tradition et la modernité. La chanson d’ouverture, “Alfonsina y el Mar” , incarne cette fusion avec des mélodies méditerranéennes enrichies par des arrangements de jazz.

 

Réception et Impact

Depuis sa sortie, Vakia a reçu des critiques élogieuses de la part des médias et du public. Les critiques soulignent l’authenticité et l’innovation de l’album, le qualifiant de “véritable chef-d’œuvre” et de “reflet poignant de la beauté méditerranéenne”.
L’album est également bien accueilli sur la scène internationale, attirant l’attention de nombreux festivals de musique et critiques internationaux. Vakia est perçu comme une œuvre capable de transcender les barrières culturelles, apportant une touche chypriote unique à un public global.

Une Tournée en Préparation

Pour accompagner la sortie de Vakia, Vakia STAVROU prévoit une tournée européenne cet été, avec des dates prévues dans des villes telles que Paris, Berlin, et Athènes. Cette tournée promet d’être une célébration de l’album, offrant aux fans l’opportunité de vivre en direct l’émotion et la magie qui caractérisent ses performances.

Artiste , auteure , compositeure et interprête , reconnue comme l’une des plus grandes voix chypriotes dans son pays , Vakia STAVROU a cette grande capacité a chanter en grec, en portugais , en anglais , en espagnol ou encore en français.

Pour cet album elle choisit des reprises et intègre également ses propres compositions. La voix est sublimée par la simplicité des instruments. Sans artifice , sa voix sa voix remplit la pièce, laissant toute la place à l’émotion.

Elle pénètre l’âme , elle éveille des sentiments de nostalgie, d’amour, de désir, de rêve, que Vakia sait de manière unique transmettre au public .

Pour les réservations et les concerts :

Vakia Stavrou et Dominique Planche

Previous post

L'évènement ABTrack : le 6 et 7 Juillet 2024 à Vaulx-en-Velin

Next post

This is the most recent story.

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *