Cinéma

Toucher les étoiles : le saint GraalReach for the stars: the Holy Grail

UN FAISEUR DE MONSTRES PAS COMME LES AUTRES

 A l’instar d’un Ridley Scott, Christopher Nolan est de ces créateurs hollywoodiens qui, tout en faisant pleinement parti d’une énorme machine, restent suffisamment maître de leur oeuvre pour ne pas sombrer dans le blockbuster creux et débilitant dont raffole le public américain et qui peu à peu étouffe la production cinématographique mondiale. Tout comme ce pouvait être le cas dans ses « Batman » ou dans « Inception », « Interstellar » transpire d’une humanité sombre et mélancolique. Les personnages sont condamnés, en ont pleinement conscience et conserve leur dignité. Ils croient parfois en leurs propres mensonges parce qu’ils doivent avancer, essayer de sauver cette putain de planète qui crève sous leurs yeux impuissants. Pour leurs enfants… et pour oublier une condition humaine cruelle où tout s’en ira, quoi que l’on fasse. La prouesse est ici de frotter le particularisme de l’homme, séparé de l’animal par la conscience de sa propre mort, à la pointe des connaissances scientifiques.

VERTIGE DE L’ESPACE ET… DU TEMPS

Nolan réussit le tour de force d’une vulgarisation de cette impossible réconciliation de la relativité générale et de la physique quantique. Il met en scène les trous de vers qui semblent replier l’espace pour voyager instantanément d’un bout à l’autre de l’univers (on pense ici à « Dune » de David Lynch). Il raconte aussi cette inimaginable théorie faisant du temps une dimension physique sur laquelle on pourrait se déplacer comme sur les 3 autres, où toutes les informations du passé comme de l’avenir se révèleraient ainsi accessibles (on pense là à « 2001 l’odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick). Vous avez le vertige ? Le but est donc atteint. Seules quelques longueurs lui ôtent la 5ème étoile. Mais rassurez-vous, ce film en décroche bien davantage en confrontant ses spectateurs aux plus beaux questionnements métaphysiques, religieux et scientifiques.

Science fiction / Drame de 2h39
Mise en scène : Christopher Nolan
Avec : Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Michael Caine, John Lithgow, Jessica Chastaing, Casey Affleck, Matt Damon
 

SYNOPSIS DU FILM INTERSTELLAR 

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Bande annonce

A MAKER OF MONSTERS LIKE NO OTHER

Like a Ridley Scott, Christopher Nolan is one of those Hollywood creators, while making full use of a huge machine, are sufficiently in control of their work not to sink into the hollow blockbuster and debilitating that the public loves US and gradually stifles global film production. As this could be the case in his « Batman » or « Inception », « Interstellar » sweat of a dark and melancholy humanity. The characters are doomed, are fully aware and keep their dignity. Sometimes they believe their own lies because they have to move on, try to save the fucking planet who die in their helpless eyes. For their children … and forget a cruel human condition where everything will go, whatever we do. The feat here is to rub the particularism of man, separated from the animal by the consciousness of his own death, at the forefront of scientific knowledge.

VERTIGO OF SPACE AND TIME …

Nolan manages the feat of a possible extension of this reconciliation of general relativity and quantum physics. It showcases the holes that seem to fold space to instantly travel from one end to the other of the universe (we think by « Dune » by David Lynch). He also tells this unimaginable time making theory a physical dimension in which one could move like the other 3, where all the information of the past and the future would prove so accessible (one thinks there to « 2001 Odyssey space  » by Stanley Kubrick). You dizzy ? The goal is reached. Only a few lengths deprive him of the 5th star. But rest assured, this film picks up much more by comparing its audience to the finest metaphysical, religious and scientific questions.

Science Fiction / Drama 2:39
Directed by: Christopher Nolan
Starring: Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Michael Caine, John Lithgow, Jessica Chastaing, Casey Affleck, Matt Damon

FILM SYNOPSIS INTERSTELLAR

The film chronicles the adventures of a group of explorers who use a recently discovered in space-time to push the human limits and to conquer astronomical distances in interstellar travel fault.

> Trailer

Previous post

Coup de coeur pour une des plus belles déclarations d'amour de ce siècle !

Next post

Le Hellfest 2015 est époustouflant ! Voici l'afficheHellfest 2015 is amazing! This is list of artists

Vents dOrage

Vents dOrage

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *