CinémaPortraits et Interviews

L’Avant-première de Blue Jasmine en présence de Woody Allen, Cate Blanchett et Sally Hawkins ? C’est Mardi…

Mardi 27 Août 2013 à 20h15, au cinéma UGC Ciné Bercy, seront présents et exceptionnellement Woody Allen, Cate Blanchett et Sally Howpkins pour une avant-première du nouveau film de Woody Allen : BLUE JASMINE

SYNOPSIS
Alors qu’elle touche le fond, et que son mariage avec le riche homme d’affaires Hal (Alec Baldwin) bat de l’aile, Jasmine (Cate Blanchett), New-yorkaise aussi snobe qu’élégante, décide de s’installer chez sa soeur Ginger (Sally Hawkins), qui vit dans un
modeste appartement de San Francisco, pour tenter de surmonter la crise.
Lorsque Jasmine arrive en Californie, elle est profondément perturbée, sous l’effet des antidépresseurs. Si elle arbore toujours sa classe naturelle, elle est psychologiquement fragile et n’a aucune qualification lui permettant de trouver du travail. Elle n’a guère d’estime pour le petit copain de Ginger, Chili (Bobby Cannavale), qu’elle considère comme un « raté », au même titre que l’exmari de sa soeur Augie (Andrew Dice Clay). Ginger, qui se rend compte que sa soeur est instable, lui suggère de se lancer dans la décoration d’intérieur, pensant à raison qu’elle ne dédaignera pas ce type de profession. Entretemps, Jasmine accepte à contrecoeur de travailler comme réceptionniste dans un cabinet dentaire, où son patron, le docteur Flicker (Michael Stuhlbarg), tente de la séduire, bien malgré elle…
Comprenant, grâce à sa soeur, que ses choix sentimentaux sont désastreux, Ginger se met à fréquenter Al (Louis C.K.), ingénieur du son. De son côté, Jasmine entrevoit le bout du tunnel en rencontrant Dwight (Peter Sarsgaard), diplomate
attiré par sa beauté, son élégance et sa distinction.
Mais Jasmine a une faiblesse : elle ne vit que dans le regard des autres, tout en refusant de voir la réalité en face. Elle ne pourra dès lors que précipiter sa propre chute…

NOTE DE PRODUCTION
Tout au long de sa carrière, Woody Allen a brossé d’inoubliables portraits de femmes, campées par d’immenses comédiennes comme Diane Keaton, Geraldine Page, Mariel Hemingway, Charlotte Rampling, Mia Farrow, Barbara Hershey, Gena Rowlands, Dianne Wiest, Mira Sorvino, Judy Davis, Samantha Morton, Scarlett Johansson, ou encore Penelope Cruz. Qu’on les découvre dans de pures fantaisies, des tragédies poignantes ou des comédies dramatiques, ces personnages féminins d’une grande complexité ont marqué nos mémoires de cinéphiles. La malheureuse héroïne de BLUE JASMINE, interprétée par Cate Blanchett, trouvera de toute évidence sa place dans cette galerie de femmes aux multiples facettes, observées amoureusement par le cinéaste.

WOODY ALLEN
Réalisateur et scénariste
2013 BLUE JASMINE
2012 TO ROME WITH LOVE
2011 MINUIT À PARIS
Oscar du meilleur Scénario Original
Nominations aux Oscars du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur
2010 VOUS ALLEZ RENCONTRER UN BEL ET SOMBRE INCONNU
2009 WHATEVER WORKS
2008 VICKY CRISTINA BARCELONA
2007 LE RÊVE DE CASSANDRE
2006 SCOOP (également interprète)
2005 MATCH POINT
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
2004 MELINDA ET MELINDA
2003 ANYTHING ELSE, LA VIE ET TOUT LE RESTE (également interprète)
2002 HOLLYWOOD ENDING (également interprète)
2001 SOUNDS FROM A TOWN I LOVE 2001 (court métrage)
LE SORTILÈGE DU SCORPION DE JADE (également interprète)
2000 ESCROCS MAIS PAS TROP (également interprète)
1999 ACCORDS ET DÉSACCORDS
1998 CELEBRITY
1997 HARRY DANS TOUS SES ÉTATS (également interprète)
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1996 TOUT LE MONDE DIT I LOVE YOU (également interprète)
1995 MAUDITE APHRODITE (également interprète)
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1994 DON’T DRINK THE WATER (téléfilm, également interprète)
COUPS DE FEU SUR BROADWAY
Nominations aux Oscars du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario Original
1993 MEURTRE MYSTÉRIEUX À MANHATTAN (également interprète)
1992 OMBRES ET BROUILLARD (également interprète)
MARIS ET FEMMES (également interprète)
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1990 ALICE
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1989 NEW YORK STORIES segment «Le Complot d’oedipe» (également interprète)
CRIMES ET DÉLITS (également interprète)
Nominations aux Oscars du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario Original
1988 UNE AUTRE FEMME
1987 RADIO DAYS
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
SEPTEMBER
1986 HANNAH ET SES SOEURS (également interprète)
Oscar du Meilleur Scénario Original
Nomination à l’Oscar du Meilleur Réalisateur
1985 LA ROSE POURPRE DU CAIRE
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1984 BROADWAY DANNY ROSE (également interprète)
Nominations aux Oscars du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario Original
1983 ZELIG (également interprète)
1982 COMÉDIE ÉROTIQUE D’UNE NUIT D’ÉTÉ (également interprète)
1980 STARDUST MEMORIES (également interprète)
1979 MANHATTAN (également interprète)
Nomination à l’Oscar du Meilleur Scénario Original
1978 INTÉRIEURS
Nominations aux Oscars du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario Original
1977 ANNIE HALL (également interprète)
Oscars du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Scénario Original
Nomination à l’Oscar du Meilleur Acteur
1975 GUERRE ET AMOUR (également interprète)
1973 WOODY ET LES ROBOTS (également interprète)
1972 TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE…
SANS JAMAIS OSER LE DEMANDER (également interprète)
1971 BANANAS (également interprète)
1969 PRENDS L’OSEILLE ET TIRE-TOI (également interprète)
1966 LILY LA TIGRESSE (également interprète)
Comédien
2001 COMPANY MAN de Peter Askin et Douglas McGrath (participation)
2000 MORCEAUX CHOISIS de Alfonso Arau
1998 FOURMIZ de Eric Darnell et Jim Johnson (voix)
LES IMPOSTEURS (apparition)
1997 THE SUNSHINE BOYS de John Erman (téléfilm)
1991 SCÈNES DE MÉNAGE (DANS UN CENTRE COMMERCIAL) de Paul Mazursky
1976 LE PRÊTE-NOM de Martin Ritt
1972 TOMBE LES FILLES ET TAIS-TOI de Herbert Ross
1967 CASINO ROYALE de John Huston
1965 QUOI DE NEUF, PUSSYCAT ? de Clive Donner

LISTE ARTISTIQUE
Hal : ALEC BALDWIN
Jasmine : CATE BLANCHETT
Al : LOUIS C.K.
Chili : BOBBY CANNAVALE
Augie : ANDREW DICE CLAY
Ginger : SALLY HAWKINS
Dwight : PETER SARSGAARD
Le docteur Flicker : MICHAEL STUHLBARG
Jane, amie de Jasmine : TAMMY BLANCHARD
Eddie : MAX CASELLA
Danny : ALDEN EHRENREICH

LISTE TECHNIQUE
Écrit et réalisé par : WOODY ALLEN
Producteurs : LETTY ARONSON, STEPHEN TENENBAUM, EDWARD WALSON
Coproductrice : HELEN ROBIN
Producteurs exécutifs : LEROY SCHECTER, ADAM B. STERN
Coproducteur exécutif : JACK ROLLINS
Image : JAVIER AGUIRRESAROBE ASC
Décors : SANTO LOQUASTO
Montage : ALISA LEPSELTER
Costumes : SUZY BENZINGER
Casting : JULIET TAYLOR, PATRICIA DiCERTO

CATE BLANCHETT
Jasmine
Cate Blanchet a obtenu l’Oscar, en 2004, pour son interprétation de Katharine Hepburn dans AVIATOR, biopic de Howard Hughes signé Martin Scorsese, qui lui a aussi valu un BAFTA, un SAG Award et une citation au Golden Globe. En 2008,
elle a été nommée à l’Oscar pour ELIZABETH : L’ÂGE D’OR de Shekhar Kapur et pour I’M NOT THERE de Todd Haynes. En outre, elle a décroché des citations au SAG et au BAFTA pour ELIZABETH : L’ÂGE D’OR et I’M NOT THERE.
Ce dernier film lui a encore valu un Golden Globe, un Independent Spirit Award, le prix de plusieurs associations de critiques, et le Prix d’interprétation à la Mostra de Venise.
Elle remporte sa première citation à l’Oscar et obtient un BAFTA, un Golden Globe et un London Film Critics Circle Award pour son interprétation du rôle-titre d’ELIZABETH de Shekhar Kapur.
Elle a été nommée au Golden Globe, au SAG Award et à l’Oscar pour CHRONIQUE D’UN SCANDALE de Richard Eyre. Elle a été nommée au Golden Globe pour VERONICA GUERIN de Joel Schumacher, où elle tient le rôle-titre, et BANDITS de Barry Levinson. Plus tôt dans sa carrière, elle a décroché une autre citation au BAFTA pour LE TALENTUEUX M. RIPLEY d’Anthony Minghella.
Elle tourne actuellement dans THE MONUMENTS MEN, sous la direction de George Clooney, et entamera bientôt le tournage de CENDRILLON. On la retrouvera bientôt dans deux films de Terrence Malick : KNIGHT OF CUPS et un deuxième qui n’a pas encore de titre.
Elle a incarné Galadriel dans la trilogie LE SEIGNEUR DES ANNEAUX signée Peter Jackson, et endosse le même rôle dans la nouvelle trilogie du HOBBIT. On l’a encore vue dans HANNA de Joe Wright, ROBIN DES BOIS de Ridley Scott, L’ÉTRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON de David Fincher, INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRÂNE DE CRISTAL de Steven Spielberg, THE GOOD GERMAN de Steven Soderbergh, LA VIE AQUATIQUE de Wes Anderson, COFFEE AND CIGARETTES de Jim Jarmusch, qui lui a valu une nomination à l’Independent Spirit Award, DISPARUES de Ron Howard, CHARLOTTE GRAY de Gillian Armstrong, TERRE NEUVE de Lasse Hallström, LITTLE FISH de Rowan Woods, LES AIGUILLEURS de Mike Newell, UN MARI IDÉAL d’Oliver Parker, INTUITIONS de Sam Raimi, THE MAN WHO CRIED de Sally Potter, PARADISE ROAD de Bruce Beresford, THANK GOD HE MET LIZZIE de Cherie Nowlan, qui lui a valu l’Australian Film Institute Award et le Sydney Film Critics Award, OSCAR & LUCINDA de Gillian Armstrong, grâce auquel elle a obtenu une nouvelle nomination à l’Australian Film Institute Award.
Cate Blanchett s’est produite sur scène, à la fois en Australie et dans le reste du monde. Depuis cinq ans, elle partage la direction artistique de la troupe Sydney Theatre Company avec Andrew Upton. On l’a ainsi vue dans le rôle de Richard II dans « The Wars of the Roses », de Blanche Dubois dans « Un tramway nommé Désir » de Tennessee Williams, dans une mise en scène de Liv Ullmann : la pièce a ensuite été montée à Washington et New York – où sa prestation a été saluée par le New York Times – et lui a valu un Helen Hayes Award. Elle a encore campé Yelena dans « Oncle Vanya » de Tchékhov, qui lui a valu un nouvel Helen Hayes Award, et Lotte dans « Gross Und Klein » de Botto Strauss, monté dans toute l’Europe. On la retrouvera bientôt dans « Les Bonnes » de Jean Genet, aux côtés d’Isabelle Huppert. L’actrice s’est vu décerner la Centenary Medal for Service par l’Australian Society et, en 2007, elle a figuré parmi les 100 personnalités les plus marquantes du magazine Time. En 2012, elle a été faite Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture. Elle a également obtenu son étoile sur le célèbre Hollywood Walk of Fame. Elle soutient activement le Sydney Film Festival et est ambassadrice pour l’Australian Conservation Foundation et l’Australian Film Institute. Elle vit à Sydney avec son mari et leurs trois enfants.

SALLY HAWKINS
Ginger
Sally Hawkins a remporté le Golden Globe, l’Ours d’argent au festival de Berlin, l’Evening Standard Award, le Hollywood Film Festival Award et les prix de nombreuses associations de critiques pour BE HAPPY de Mike Leigh. Elle a déjà travaillé sous la direction de Woody Allen dans LE RÊVE DE CASSANDRE.
Originaire de Lewisham, au sud-est de Londres, elle s’est formée à la Royal Academy of Dramatic Art, avant de faire ses débuts au cinéma dans ALL OR NOTHING de Mike Leigh, et d’enchaîner avec VERA DRAKE du même cinéaste. On l’a encore vue dans DE GRANDES ESPÉRANCES de Mike Newell, SUBMARINE de Richard Ayoade, NEVER LET ME GO de Mark Romanek, UNE ÉDUCATION de Lone Scherfig, JANE EYRE de Cary Fukunaga, WE WANT SEX EQUALITY de Nigel Cole, LAYER CAKE de Matthew Vaughan, LOVE BIRDS de Paul Murphy, WAZ de Tom Shankland, FLEUR DU DÉSERT de Sherry Hormann, HAPPY EVER AFTERS de Stephen Burke et IT’S A WONDERFUL AFTERLIFE de Gurinder Chadha. On la retrouvera bientôt dans ALMOST CHRISTMAS de Phil Morrison, avec Paul Rudd et Paul Giamatti.
Sa prestation dans le téléfilm PERSUASION, d’après Jane Austen, lui a valu la Nymphe d’Or au festival de Monte-Carlo et le prix d’interprétation de la Royal Television Society. Pour le petit écran, elle s’est illustrée dans 20 000 STREETS UNDER THE SKY, TIPPING THE VELVET, BYRON, où elle a campé Mary Shelley, THE YOUNG VISITERS, LITTLE BRITAIN, et SHINY, SHINY BRIGHT NEW HOLE IN MY HEART.
Sur scène, elle s’est illustrée dans « Constellations », avec Rafe Spall, « La maison de Bernarda Alba », « The Winterling », « Country Music », « Le songe d’une nuit d’été », « Beaucoup de bruit pour rien », « La Cerisaie », « Roméo et Juliette », « Accidental Death of An Anarchist », « The Whore of Babylon » et « Comme il vous plaira »

ALEC BALDWIN
Hal
Alec Baldwin est actuellement à l’affiche d’« Orphans » de Lyle Kessler à Broadway. Diplômé de New York University, il a décroché son doctorat honoris causa de NYU en 2010. On l’a récemment vu sur scène dans la pièce « Equus » de Peter Shaffer, monté par Tony Watson. Toujours au théâtre, il s’est produit dans « Entertaining Mr. Sloane » de Joe Orton, mis en scène par Scott Ellis, « Loot », à Broadway, « Serious Money » de Caryl Churchill, également à Broadway, « Prelude to A Kiss », « Un tramway nommé Désir », « Macbeth », et « The Twentieth Century ». Il a été cité à l’Oscar pour LADY CHANCE de Wayne Kramer. On l’a encore vu dans BEETLEJUICE de Tim Burton, WORKING GIRL de Mike Nichols, MIAMI BLUES de George Armitage, A LA POURSUITE D’OCTOBRE ROUGE de John McTiernan, GLENGARRY de James Foley, MALICE de Harold Becker, LA JUREE de Brian Gibson, LES FANTOMES DU PASSE de Rob Reiner, LE CHAT CHAPEAUTE de Bo Welch, AVIATOR et LES INFILTRES de Martin Scorsese, SEQUENCES ET CONSEQUENCES de David Mamet et PAS SI SIMPLE de Nancy Meyers. C’est la troisième fois qu’il tourne sous la direction de Woody Allen, après ALICE et TO ROME WITH LOVE. Pour le petit écran, il partage avec Tina Fey l’affiche de la série 30 ROCK, lauréat de l’Emmy à plusieurs reprises, trois Golden Globes et huit SAG Awards.
Alec Baldwin est également un homme engagé. Il siège aux conseils du festival du film des Hamptons et du Guild Hall of East Hampton, du New York Philharmonic et de la Roundabout Theatre Company. Il soutient
activement l’Actors Fund et le Public Theatre/New York Shakespeare Festival.

ANDREW DICE CLAY
Augie
Andrew Dice Clay est l’un des humoristes américains les plus polémiques. Il a même réussi l’exploit d’être interdit d’antenne sur la chaîne MTV à vie.
Au cinéma, on l’a vu dans ROSE BONBON et CASUAL SEX. Imposant le personnage de Dice qu’il a créé dans le film MAKING THE GRADE, il l’endosse de nouveau dans ses spectacles et devient célèbre grâce à ses écarts de langage qui lui valent la haine ou l’affection du public. Il s’est encore illustré sur grand écran dans LES AVENTURES DE FORD FAIRLANE. En 1992, il partage la scène avec les Guns & Roses au Rose Bowl. Par ailleurs, il a sorti plusieurs DVD et CD qui ont battu des records de ventes. Dans les années 90, il a tourné dans les séries BLESS THIS HOUSE et HITZ, ainsi que dans les longs métrages FOOLISH, POINT DOOM, MY 5 WIVES et DIVINE MAIS DANGEREUSE.

MAX CASELLA
Eddie
Max Casella a campé Benny Fazio durant cinq saisons de la série-culte LES SOPRANO, et Leo D’Alessio dans BOARDWALK EMPIRE. Il a récemment donné la réplique à Brad Pitt dans COGAN – KILLING THEM SOFTLY d’Andrew Dominik, et sera bientôt à l’affiche d’OLD BOY de Spike Lee, d’INSIDE LLEWYN DAVIS des frères Coen et de THE LAST OF ROBIN HOOD de Richard Glatzer et de Wash Westmoreland. On le retrouvera dans le film FADING GIGOLO de John Turturro.

ALDEN EHRENREICH
Danny
Alden Ehrenreich a récemment campé Ethan dans SUBLIMES CRÉATURES de Richard LaGravenese, avec Jeremy Irons, Viola Davis et Emma Thompson, et Whip dans STOKER de Park Chan-wook, avec Mia Wasikowska et Nicole Kidman. Âgé de 23 ans, il a tenu le rôle principal de TETRO de Francis Ford Coppola, avec Vincent Gallo et Maribel Verdu. Puis, il a retrouvé le cinéaste pour TWIXT, également interprété par Bruce Dern, Ben Chaplin et Elle Fanning. On l’a encore vu dans SOMEWHERE de Sofia Coppola.

TAMMY BLANCHARD
Jane, amie de Jasmine
Tammy Blanchard a obtenu une nomination au Tony en 2011 pour la pièce « How to Succeed in Business Without Really Trying », après avoir décroché une autre citation au même prix pour « Gypsy », qui lui a
également valu un Theater World Award. Au cinéma, on l’a vue dans LE STRATÈGE de Bennett Miller, RAISONS D’ÉTAT de Robert De Niro, RABBIT HOLE de John Cameron Mitchell. Pour le petit écran, elle s’est illustrée dans THE BIG C, NEW YORK DISTRICT/NEW YORK POLICE JUDICIAIRE et GUIDING LIGHT.

http://www.allocine.fr/seance/salle_gen_csalle=C0026.html

Previous post

Rock en Seine en images: Johnny Marr, Alt-J, Franz Ferdinand et Hanni El Khatib

Next post

La mécanique des dessous, une histoire indiscrète de la silhouette

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *