Portraits et Interviews

Rock’n roll à la Myrtille


http://www.MyrtilleChartuss.com

[nggallery id=68]

Myrtille est née pour le spectacle.
Mannequin aux jambes interminables, cette Joséphine Baker du 21ème siècle nous illumine avec son sourire immense et ses beaux yeux clairs.
Souple comme une danseuse de cabaret, Myrtille fait le grand écart entre des créations de sacs de luxe en forme de guitare, des mini-vidéos marrantes, des sketchs en One-Woman-Show et des apparitions télé.
Elle a des projets plein les yeux et des créations plein les doigts.
Son nez, que dis-je ! son Rock, son pic, sa péninsule atypique lui sert à ouvrir les portes des médias.
Cette connaisseuse des arts flaire les tendances et les modes de la capitale, et son style commence à être reconnu dans les milieux geek / street / Rock / humour et sexy.
Myrtille : une valeur qui monte (une confiture qui prend)
Dans la chambre ‘Diamant Noir de l’hôtel Seven », la voici tout sourire, dévoilant son nez et ses nénés pour une interview éclair.
Un vrai moment de bonheur et de Rock’ N Roll à la Myrtille.
Par Dominique Planche

Biographie
Née à Dijon de mère comédienne et de père…, Myrtille est fille unique.
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Dijon et de Paris (multimédia)

Myrtille en parallèle de sa carrière de comédienne-mannequin pour des Agences Parisiennes (Rebecca, Wanted, Contrebande, Di, Dynamite) se fait remarquer pour ses show humoristiques atypiques entre sketch et slam à l’humour engagé.

A ce jour deux one woman shows à son actif « La Myrtille sur le gâteau » et « Myrtille donne la Banane à ceux qui en ont dans le Citron » joués dans de nombreux théâtres et café-théâtres de Paris et de Province (show)

(Théâtre le Bout, les Blancs-Manteaux, le Point-Virgule, Théâtre de Nesle, le Trévise, dans des Festivals d’Humour « Clair de femmes », « Fais-moi l’humour »… mais aussi dans le cadre de Colloques « Rencontres Mirécurtiennes de Psychiatrie », Colloques universitaires, dans des Ecoles d’Art…)

Montés en collaboration artistique familiale, avec Magique Lisette… sa mère, l’originalité des ces one woman shows à l’humour engagé, est d’être mis en scène dans un univers d’images, chaque sketch est illustré de photos-animations dont est directement issu le programme court humoristique Myrtille vous fait (dont quelques épisodes ont été diffusés sur Direct 8 et des sites WEB (Nova TV, Sub Yu Magazine et des blogs)

Mais Myrtille se fait aussi remarquer sur le WEB (en faisant notamment un Buzz avec une parodie du Mépris de Godard « le Prismé » et dans des émissions TV populaires « Jour après Jour » Jean-Luc Delarue France 2, « Vie Privée, Vie publique » Mireille Dumas France 3, Soirée THEMA sur Arte mais également à la radio Europe 1, NOVA… dans lesquelles elle fait des sketches, diffuse des vidéos mais communique également sur les thèmes de la différence et du Bien-Être. On lui commande d’ailleurs un livre sur le sujet « Ni parfaite, ni refaite (Ed. Favre)

En plus de son programme court humoristique Myrtille vous fait et de son one woman Show qu’elle continue de tourner, Myrtille travaille aujourd’hui sur des show-happening qu’on lui commande pour des soirées à Thème et pour lesquelles elle créée des sketches et des vidéos sur mesure (anniversaire People, soirées de lancement, galeries, entreprises…)

Sa nouvelle création : des « sacs guitares » !

« En fait mes sacs guitare sont nés si je puis dire après les sacs chien que je faisais avant et qui ont d’ailleurs eu les honneurs de Grazia, Polka, la Tv etc… Mais ces sacs ont plus pour moi une valeur sentimentale, c’est comme des gros doudoux, mais qui en plus sont des sacs.

Après mes sacs chiens et pour pas qu’on dise oh c’est « la meuf aux sacs chiens » j’ai décidé de concevoir un sac car j’adore les sacs… pour pouvoir sortir -branchée- en soirée et quoi de mieux pour être branchée qu’une guitare -électrique- de surcroît.
Bingo, car tenir un chien par une anse c’est logique, mais porter une guitare comme un sac en bandoulière re-bingo.

Et pour dire la vérité, quand j’ai vu l’expo de Yazid (Yazid Manou) sur Hendrix chez Renoma (rue de la Pompe, Paris 16), et que jai fait rire tout le monde avec mes lunettes guitares (Philippe Manoeuvre) entre autres, je me suis dit, un sac guitare, ce serait vraiment classe, ça ferait passer des personnes comme moi qui n’écoutent que des musiques « pépère » pour des Star du Rock.

J’ai donc dessiné et fabriqué ces sacs avec mes mimines avec un corps en bois qu’on m’a aidée à faire, puis j’ai ajouté des accessoires de récupérations, cuir, accessoires de mode, pour qu’on n’oublie pas que ces guitares sont avant tout des sacs !

Mais le délire principal de mes sacs guitare qui répondent aux doux noms de Hendrix 77, Lovely Métal, Fofolk, Blueberry Île…et bien le délire principal est que je suis humoriste et ces sacs sont quand super marrants quand on les porte, qu’ils font rire les gens et qu’on pourra dire de moi après les savoir créés que je suis quand même une fille super
Rock’ N’ Drôle »

Une pièce sera exposée et à vendre à la boutique Twiggy à Neuilly sur Seine (boutique tenue par mon amie Sophie Favier et Cathy) à partir d’octobre 2012.

Myrtille : mi-mique, mi-femme, mi-cartoon, métisse de Joséphine Baker et de Benny Hill, pleine d’énergie, attachante, positive, victime, plouc et sexy, cette bille de » clown sur un corps de rêve », cette avatar d’elle-même, cette créature virtu-elle avec des défauts, cette DRÔLE de fille…

ben c’est MYRTILLE !

http://www.MyrtilleChartuss.com

[nggallery id=68]

Lieu : Le Seven Hôtel, Paris

Previous post

C'est ce soir que Dorothée, fille ainée de Vigon, fait son vernissage à l'Hôtel Jeanne d'Arc !

Video2-JPCapdevielle-467-planche-com
Next post

Jean-Patrick Capdevielle et la mort

La PariZienne

La PariZienne

1 Comment

  1. grégory
    1 mai 2014 at 5 h 35 min — Répondre

    humm jolie petit seins a langue humm av jolie fesses a bisous humm & voir + humm

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *