ÉvènementsThéâtre

Murmures des Murs

Courrez voir « Murmures des murs »

Courrez vite puisque cela ne se joue que jusqu’au 3 février seulement au Théâtre du 13ème Art.

Touchante succession de scènes hasardeuses montrant une femme dans un environnement abîmé, tantôt sombre tantôt plus suranné. Comme une évocation d’un monde déshumanisé, résultat de l’inattention de l’homme,  … une voix déambule,

Peut-elle rattacher l’humain au travers de ses errances dans des urbanex ?

Chacun peut y voir ce qu’il veut mais aucun ne peut échapper à la poésie de Victoria Thierrée-Chaplin, agilement servie par la belle présence de la talentueuse Aurélia du même nom.

Le tout ponctué de moments enchanteurs et drôles.

A voir ou à revoir ou découvrir

By Marie Essuac

Credit : Richard Haugton

SYNOPSIS

Victoria Thierrée-Chaplin retrouve sa fille Aurélia dans un spectacle où la fantasmagorie s’épanche en toute liberté ! Dans cette seconde création d’Aurélia conçu et mis en scène par Victoria Thierrée-Chaplin, une femme fuit… Elle escalade des façades d’immeubles abandonnés, pénètre dans des appartements vides et se trouve plongée dans des histoires, des bribes de vies qui ne sont pas les siennes, prise au piège des… « murmures des murs ». Aurélia sera accompagnée par deux autres interprètes, tous les trois bien humains, mais d’autres « êtres» tantôt louches tantôt merveilleux l’entoureront…

Ils évolueront dans les mondes particuliers et imprévisibles qui sont la signature de Victoria Thierrée-Chaplin ! La fille de Charlot cultive avec haute fantaisie un secret jardin où vagabondent en liberté d’étonnantes créatures prises dans une féerie de métamorphoses et autant d’aventures espiègles filant au-delà des apparences.

Dans L’Oratorio d’Aurélia, Aurélia tentait de se tenir à l’écart du monde en se cloîtrant chez elle, laissant ses amis s’adresser à… son répondeur téléphonique. Elle se réfugiait dans son « monde » sans dessus-dessous où rien ne ressemblait aux apparences.

Dans ce second spectacle, une femme fuit… Elle escalade des façades d’immeubles abandonnés, pénètre dans des appartements vides et se trouve plongée dans des histoires, des bribes de vies qui ne sont pas les siennes, prise au piège des… « murmures des murs ».

Aurélia sera accompagnée par deux autres interprètes, tous les trois bien humains, mais d’autres « êtres » tantôt louches tantôt merveilleux l’entoureront…

Pour notre plus grand plaisir, ils évolueront dans les mondes particuliers et imprévisibles qui sont la signature de Victoria Thierrée-Chaplin !

Avec : Aurélia Thierrée et Jaime Martinez, Antonin Maurel

Spectacle conçu et mis en scène par : Victoria Thierrée-Chaplin

Chorégraphie : Victoria Thierrée-Chaplin et Armando Santin

Plus que 3 représentations exceptionnelles 

Vendredi 2 février à 20h30

Samedi 3 Février à 20h30

et Samedi 3 Février à 15h

Théâtre 13ème Art
T : 01 53 31 13 13
Centre commercial Italie 2,
Place d’Italie – 75013 Paris

Previous post

Le Petit Journal devient le Jazz Café Montparnasse !

Next post

Les Caravanes oubliées par Nathalie A. Truchot

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *