ÉvènementsPortraits et Interviews

« Sensitives » sensations, frissons et émotions

Lorsque Naema Boudoumi met en scène la question des corps et des regards, cela donne « Sensitives ». Une claque de frissons, d’amour et de beauté.
Considéré comme du Cabaret-Théatre, Sensitives a été finaliste du prix Paris Jeunes Talents 2012.
C’est à voir à Mains d’Oeuvres :
Du 8 au 12 octobre et du 16 au 19 octobre 2012 à Mains d’Œuvres.(10 représentations)
19h30 • 20h les mercredis 10 et 17 • séance supplémentaire le 10 à 16h
Création
INFOS PRATIQUES :
www.mainsdoeuvres.org
1 rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen.
T: +331 40 11 52 36


© Ginko

Résumé
Les sensitives sont des plantes sensibles au toucher, leur particulatité résidant dans le fait qu’elles attrapent leur nourriture avec leurs feuilles. Il s’agit de l’un des mouvements les plus spectaculaires du règne végétal. Originaire de la Réunion et des Antilles françaises, elles sont surnommées Mimosa Pudica, Marie-Honte, Honteuse femelle ou encore Trompe la mort.
Sensitives aborde le thème féminin et la question du corps.
Des femmes se dévoilent et nous racontent leurs histoires.
L’effeuillage devient le prétexte d’une mise à nue plus profonde, celle du cœur.
Chaque personnage incarne un imaginaire érotique spécifique et entretient un rapport particulier avec son corps.
Une amplitude qui part de la solitude d’une femme face à elle-même à une utilisation du corps comme vitrine.
Sensitives nous donne à voir les femmes en sublimant leur quotidien. Se dévoiler sans jamais s’imposer…
« Je me suis dévêtue pour monter à un arbre ; mes cuisses nues embrassaient l’écorce lisse et humide ; mes sandales marchaient sur les branches.
Tout en haut, mais encore sous les feuilles et à l’ombre de la chaleur, je me suis mise à cheval sur une fourche écartée en balançant mes pieds dans le vide. Il avait plu. Des gouttes d’eau tombaient et coulaient sur ma peau. Mes mains étaient tachées de mousse, et mes orteils étaient rouges, à cause des fleurs écrasées. Je sentais le bel arbre vivre quand le vent passait au travers ; alors je serrais mes jambes davantage et j’appliquais mes lèvres ouvertes sur la nuque chevelue d’un rameau. »
(Chansons de Bilitis, XXXVIII, Bucoliques en Pamphylie, Pierre Louÿs. – Extraits de Sensitives)

Distribution
Création contemporaine inspirée des Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs.
Texte et mise en scène Naéma Boudoumi
Chorégraphie / Prune Petitdidier
Scénographie / Camille Ansquer
Composition musicale / Davia Santucci
Création lumière / Laetitia Favret
Costumes / Sarah Topalian
Dessins / Nicolas Némiri
Régie Mains d’Œuvres / Gilles Davanture, Laetitia Favret, Michael Ghent
Avec / Naéma Boudoumi, Camille Hugues, Ugo Gonzales, Flora Kaprielian, Ingrid Liavaag, Chloé Renaud
Production : Compagnie Ginko
Avec le soutien de Regards et Mouvements, Mains d’Œuvres, la Maison populaire de Montreuil, la Mairie
de Paris
, Paris Jeune Talent, L’Espace Icare.
Les actions culturelles autour du projet sont soutenues par: Le SPIP 78, Arcadi, la Drac Ile-de-France, la
Mairie de Saint-Ouen.

La compagnie Ginko est en résidence d’accueil-création à Mains d’Œuvres depuis mai 2011

Représentations :
Le 6 décembre 2012 à la Maison populaire de Montreuil.
INFOS PRATIQUES :
www.maisonpop.net
9 rue Dombasle, 93100 Montreuil

Les 13 et 14 mai 2013 à l’Hostellerie de Pontempeyrat.
INFOS PRATIQUES :
www.regards-mouvements.com
Pontenpeyrat, 42550 Usson-en-Forez

Les Acteurs :

Naéma Boudoumi

Fondatrice de la compagnie Ginko, écriture, mise en scène
Comédienne
Comédienne et metteur en scène, elle tient son apprentissage de l’Atelier International Blanche Salant et
Paul Weaver, des Ateliers du Sudden et participe à différents stages auprès d’Ariane Mnouchkine, Mamadou
Dioum, Tapa Sudana… Formée à la danse indienne, style Bharata Natyam, au centre Vijnana Kala Vedi dans
le sud de l’Inde, elle cultive le goût de l’exotisme et puise également son inspiration dans les arts asiatiques
tel que le Kabuki et le bondage. Elle fonde la Compagnie Ginko en 2007 et crée l’Arbre des tropiques de Yukio
Mishima puis réalise en 2008 deux performances érotiques sur le Strip-tease à Paris ainsi qu’une mise en
scène avec 650 jeunes danseurs pour 3 galas chorégraphiques sur les thème de la révolte et la ville au PACI.
Elle travaille avec Cyril Menegun, Balthazar Barbault, Raymond Acquaviva, Roch-Anthoine Albaladejo, Anne
de Petrini… Elle intègre en 2010 la Cie Casalibus, qui se produit notamment au Cabaret Sauvage dans une
adaptation du Mahabharata pour le soutien des autistes. Parallèlement elle enseigne le théâtre dans deux
Conservatoires de la région parisienne et à l’atelier théâtre amateur de Mains d’Œuvres, et transmet son goût
de l’interdisciplinaire pour une culture alternative et ouverte. Investie dans le Théâtre et le Handicap, elle
intervient régulièrement à L’EMP et l’EMPRO de Rosny-sous-bois.

Camille Hugues

Comédienne
Après son apprentissage à la Comédie des Champs Elysées, et au Sudden Théâtre, Camille Hugues intègre
la compagnie Ginko dès 2007 pour L’arbre des Tropiques puis Strip-tease. Elle tient dernièrement le rôle
de la petite fille d’Amanda Lear dans Panique au Ministère mis en scène par Raymond Acquaviva au
Théâtre de la Porte Saint-Martin. Prochainement elle interprétera le rôle du chat dans Alice aux pays
des Merveilles, de Lewis Carrol, adapté par Anaïs Laforêt. Pour la création de Sensitives, elle se forme
depuis plusieurs mois au trapèze et à la corde lisse.

Chloé Renaud

Comédienne
Formée aux Sudden Theatre et Studio Pygmalion, Chloé joue dans plusieurs pièces et prête régulièrement
sa voix pour le doublage. Dernièrement, elle interprète le rôle de Bulle dans Bal Trap de Xavier Duringer
mis en scène par Camille Hugues ainsi que le rôle d’Alice dans Alice au pays des Merveilles, d’après Lewis
Caroll, mis en scène par Jérémie Graine à l’Espace Paris Plaine. Prochainement, elle tiendra le rôle d’une
jeune mère dans le film d’animation « La Mécanique du Cœur », de Mathias Malzieu, produit par Europacorp

Ugo Gonzales

Comédien
Formé aux ateliers du Sudden, Ugo Gonzales intègre la compagnie Ginko en 2010 pour la création de Wanted.
Il travaille également avec La compagnie Sans Chapiteau Fixe dirigée par Johana Boyé. Il joue récemment
dans Le café des jours heureux, de J.Boyé et sera prochainement dans Captif, la dernière création de la compagnie du Temps Masqué.

Ingrid Liavaag

Comédienne
Etudiante à l’Ecole Internationale Jacques Lecoq, Ingrid s’est tout d’abord formée au Forstudium Teater
d’Oslo en Norvège. Elle intègre cette année La compagnie Ginko pour Sensitives et travaille également en
Corse avec La compagniie Acrobatica Machina dirigée par Lauriane Goyet, pour Calamity Jane, spectacle
prévu pour 2013.

Flora Kaprielian

© Vinciane Verguethen
Comédienne
Formée aux ateliers du Sudden, Flora Kaprielian travaille aujourd’hui pour le théâtre et le doublage. Derniè-
rement elle joue dans La Maison de Bernaba Alba de F.Garcia Lorca, Le retour au désert de B.M Koltès et La
Nuit de Rois de Shakespeare mis en scène par Roch-Antoine Albaladejo. D’origine arménienne, Flora maîtrise
l’espagnol, l’arménien et l’anglais, ce qui lui permet notamment de travailler en espagnol sur Sensitives.

Previous post

Christine Deviers-Joncour, les cris vains de la République

Next post

Vous avez peur du 666 ? Le Docteur Antilogus vous donne sa méthode...

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *