Ecrivains contemporainsPortraits et Interviews

Pierre Antilogus, journaliste, écrivain et scénariste nous parle de la presse.

Pierre Antilogus nous parle de la Presse d’aujourd’hui en prenant pour exemple l’affaire Strauss Khan et ses revirements de dernières minutes.
Son livre, « Oui, vous pouvez devenir journaliste en 45mn chrono » qu’il a co-écrit avec Philippe Trétiack, (Nil Editions) est une critique remplie de dure vérité dit avec humour et respect sur ce métier en pleine mutation.
A suivre…
Par Dominique Planche
http://www.Antilogus.com

 

Pierre Antilogus nous parle de la Presse d’aujourd’hui en prenant pour exemple l’affaire Strauss Khan et ses revirements de dernières minutes.
Son livre, « Oui, vous pouvez devenir journaliste en 45mn chrono » qu’il a co-écrit avec Philippe Trétiack, (Nil Editions) est une critique remplie de dure vérité dit avec humour et respect sur ce métier en pleine mutation.
A suivre…
Par Dominique Planche
http://www.Antilogus.com

Biographie
Juriste et historien de formation (droit – histoire – Sces Po), je suis devenu journaliste à la fin de mes études (en 1978) et j’ai travaillé pour des journaux aussi divers que «Marie-France», «Détective», «Le Nouvel observateur», «Playboy», «Le Figaro magazine», «Le Figaro madame», «l’Auvergnat de Paris», l’«Arche», «Télérama», etc…
J’aimerais dire aussi – ça me revient en mémoire – qu’avant d’être journaliste, j’ai été gardien de zoo (un jour et demi), coursier sur une mobylette, magasinier dans une entreprise de présentoirs publicitaires, employé au classement dans une caisse de retraite pour les artisans, professeur de philo… Des expériences qui forment un homme.

Tout en conservant des liens alimentaires avec la presse, j’ai accordé une place de plus en plus grande à l’édition, comme auteur et (un peu) comme éditeur (directeur de collection aux Presses de la Cité, au Pré aux Clercs…). Mon premier bouquin, en 1984, «Bienvenue à l’armée rouge», écrit en collaboration avec mon ami Philippe Trétiack (chez Jean-Claude Lattès), a été un succès. L’URSS s’est effondrée cinq ans plus tard. Y a-t-il un lien de cause à effet entre le livre et cet effondrement ? Peu de gens le pensent.

J’ai écrit d’autres pamphlets avec Phlippe, notamment «Europe : peut-on faire confiance à des étrangers ? – le premier dictionnaire du chauvinisme français» (Rivages) et «Bienvenue au président Jean-Marie» (Payot), un petit ouvrage de politique-fiction décrivant la vie quotidienne dans une France dirigée par Le Pen. Nous avons également publié, en mars 2000, une bande dessinée («Les Européens expliqués aux jeunes», florilège de la xénophobie ordinaire) aux éditions Vents d’Ouest. En 2004 un roman – le premier à ce jour – chez Stock, «Grave Mode». Nous signons en outre, depuis plus de 20 ans ans, une chronique humoristique dans «l’Arche», le mensuel du judaïsme français.M’étant mis à avoir des enfants et une famille, j’ai aussi écrit pas mal de livres (aux Presses de la Cité, chez Hors Collection) en collaboration avec Jean-Louis Festjens : le «Guide du jeune père», le «Guide du jeune couple», le «Guide de survie à l’usage des parents», le «Guide de self-control à l’usage des conducteurs», «L’homme expliqué aux femmes», le «Guide de survie au bureau», «L’école expliquée aux parents»… Ces bouquins, dont plusieurs se sont vendus à plus de 100 000 exemplaires dans l’édition originale, ont été publiés en poche, puis chez France-Loisirs, traduits dans une douzaine de langues (dont le hongrois et le coréen), vendus jusqu’en Argentine, adaptés en bandes dessinées (aux éditions Vents d’Ouest), et même au théâtre. Le «Jeune père» a tenu sept mois à Paris, au théâtre de Dix heures (qui n’est pas une très grande salle j’en conviens).

J’ai également travaillé durant quatre ans (1989-1992) comme scénariste chez Walt Disney. Le premier scénariste français qu’ils aient engagé. Los Angeles, Hollywood, l’Amérique… Be a part of the magic !

Encore quelques repères : – J’ai travaillé avec Christine Bravo sur France 2 (pour un chef-d’oeuvre qui s’appelait «Chéri, j’ai un truc à te dire…») – J’ai travaillé avec Claude Villers sur France Inter («Tous aux abris»). – J’ai produit et animé une émission sur France Culture, en 1999, «Traczir, le magazine de toutes les peurs», avec Philippe Trétiack. – J’ai participé – écriture du livret – à la conception et au lancement du CD «Crimes à l’opéra», chez Universal (en 1998). – Je présente depuis deux ans une chronique consacrée aux livrets d’opéra sur France-Musiques, dans l’émission matinale de Thierry Beauvert. – J’ai écrit «Comment devenir maire de Paris», petit ouvrage de circonstance publié en septembre 2000 chez Parigramme. – Je publie, comme scénariste, une bande dessinée (plutôt réservée aux femmes) chez Casterman en février 2007 : «Homme de gauche, homme de droite, lequel choisir ?»

Mes derniers livres parus : 2007 — Oui, vous pouvez devenir chinois en 45 min chrono (Nil éditions) 2007 — Oui, vous pouvez devenir journaliste en 45 min chrono (Nil éditions) 2008 — Comment rester jeune après 100 ans (Nil éditions) 2009 — Le cuisinier de Gengis Khan et autres énigmes (Le Castor Astral) 2010 — Le guide du toujours jeune père (Michel Lafon) 2011 — Le guide du jeune père – réédition actualisée (Michel Lafon) Parutions prévues 2012 : — Le guide de survie à l’usage des parents – réédition actualisée (Michel Lafon) — Bande dessinée J’ai un ado à la maison – Manuel de survie à l’usage des pères (Jungle) — Paris Phobies (Parigramme) 2013 — Le guide du mari idéal + la bande dessinée dérivée du livre

 

Vidéo Antilogus 1
Previous post

Interview de Pierre Antilogus, journaliste, écrivain et scénariste

Vidéo Robert Sender
Next post

Robert Sender, journaliste, écrivain et co-auteur du livre "Comédies Françaises" aux éditions du Moment.

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *