ÉvènementsMusique

Le Mondial du Tatouage Numéro 8

Plus de 420 tatoueurs

Venus du monde entier, ça laisse rêveur ! Pendant 3 jours, ils viennent partager leur graphisme et la culture de leur pays dans une diversité infinie de styles anciens, nouveaux ou hybrides. Pour leur faire honneur, le Mondial du Tatouage se doit d’être à la hauteur et incarne désormais le 1er rendez-vous mondial du 10ème art.

En 2003, l’objectif de la création du SNAT était de faire reconnaître le tatouage comme un art. Entre temps et au fil des années, nous nous sommes révélés d’utilité publique en ayant gagné de nombreuses petites batailles, mais nous n’avons malheureusement toujours pas atteint notre but initial…

Avec le succès du Mondial du Tatouage, je pense qu’il est de plus en plus évident que le tatouage est un art à part entière. En rassemblant autant d’artistes de talent, d’écoles et de mouvements artistiques variés, dont certains courants et influences planétaires n’existent et n’ont été lancés que grâce à l’art du tatouage, le Mondial va une fois de plus, offrir l’élite absolue de la discipline aux yeux du public. En passant les portes de la Grande Halle, je sais que chaque personne va s’en prendre plein la vue. Nous avons de nouveaux artistes incroyables et une programmation musicale dont je suis très fier.

TIN-TIN

Né près de Paris en Août 1965, Tin-tin démarre sa carrière de tatoueur en 1984 à Berlin, pendant son service militaire. Autodidacte, il en fait alors sa force en piochant son inspiration dans les livres d’art et d’illustration plutôt que dans l’iconographie commune des tatoueurs de l’époque. Il s’en distingue ainsi d’emblée et se fait rapidement remarquer dans de nombreux pays jusqu’à obtenir une réputation planétaire. En témoigne notamment une liste de clients comme Marc Jacobs, Jean- Paul Gaultier, Florent Pagny, Yannick Noah, Lio, Pascal Obispo, Julien Doré……

« Depuis les années 1980, le tatouage français a son roi, et ce roi est Tin-tin. Cet artiste extraordinaire a été le leader mondial dans de multiples innovations dans le métier – de la technique freehand au réalisme – il a littéralement redéfini le concept du tatouage et l’a retourné sur sa tête. »

Il crée le SNAT en 2003 dont il est toujours le président. Avec le syndicat, Il parvient à associer la profession aux projets réglementaires qui la concernent : il co-écrit les textes d’application du décret sanitaire en 2008 avec la DGS (Direction Générale de la Santé) pour assurer aux tatoueurs et aux tatoués des conditions d’hygiène appropriées et optimales. Il plaide avant toute chose pour un statut d’artiste que nombre de tatoueurs se désespèrent de faire reconnaître officiellement.

En réunissant les meilleurs artistes de la planète au Mondial du Tatouage depuis 1999 à Paris, il compte bien le prouver une fois de plus. Tin-tin reste principalement et fondamentalement tatoueur : il pratique toujours son métier avec la même passion, et tatoue assidûment dans sa boutique rue de Douai à Pigalle.

8eme EDITION 

Le Mondial du Tatouage accueille 420 artistes de 40 pays différents Plus de 140 000 visiteurs depuis 2013
242 tatouages présentés aux 8 concours en 2017
55% des Français considèrent que le tatouage est un art
1 jeune Français sur 2 est tatoué

Cette 8ème édition se tiendra les 9, 10 et 11 mars 2018 à La Grande Halle de La Villette, un lieu monumental qui accueille chaque année pour le Mondial plus de 35000 visiteurs. Soyez parmi les premiers à découvrir l’espace et les surprises réservées par les organisateurs : expositions, concerts, concours, foodtrucks, séminaires et matériel pour les pros… Ici, pas de fioritures, c’est bien l’art du tatouage qui est mis à l’honneur !

Le Mondial du Tatouage est à la fois une expérience inattendue pour les novices, un voyage authentique pour les amateurs, et un événement incontournable pour tous les professionnels, exposants ou visiteurs. Qu’on souhaite se faire tatouer, qu’on vienne profiter de concerts exceptionnels ou même par simple curiosité, on croise ici des gens de tous horizons dans une autre dimension. On se perd dans les allées et les balcons de la nef métallique et vitrée, en admirant la beauté des peaux encrées qui s’offrent aux regards en toute liberté.

Cette année, surprise d’un vieux copain de Tin-Tin qu’il a tatoué dans les années 90, c’est Kad Merad qui nous fera l’honneur d’être le parrain de cette nouvelle édition !

LES CONCERTS

VENDREDI 9 MARS 

Mass Hysteria : « Matière Noire » dernier album du groupe est un joyau noir encensé par les fans et la presse. Sa sortie a été suivie par une tournée sold out, dont un concert mémorable au Trianon de Paris devant 1 500 fans déchaînés. Mass Hysteria est devenu une figure emblématique du métal français. Avec plus de 20 ans de carrière, la bande de Mouss Kelai a su convaincre avec une énergie puissante et fédératrice un large et fidèle public. Ils seront en concert exceptionnel au Mondial du Tatouage en pleine préparation de leur nouvel album qui sortira à la fin de l’année 2018.

Betraying The Martyrs : C’est l’un des plus gros représentants de la musique extrême française. Ils sont quasiment les seuls français avec Gojira à avoir fait connaître leur métal dans le monde entier. Ils seront au Mondial du Tatouage pour présenter leur nouvel album « The Resilient ». En mélangeant culture française et anglo-saxonne, Betraying The Martyrs, mené au chant par Aaron Matts, est un cocktail explosif et parfaitement dosé.

SAMEDI 10 MARS

Graveyard : L’immense groupe suédois Graveyard formé en 2006 ne se fixe aucune limite en puisant sa musique dans le rock, le blues, le jazz, le folk et en s’inspirant de Led Zeppelin, Black Sabbath, les Rolling Stones ou encore Janis Joplin. En 2015, il sort son dernier album « Innocence & decadence » et viendra en France pour un concert unique à la Grande Halle de la Villette.

Black Moth est né de la scène underground de Leeds, influencé par la culture trash, son amour pour Stooges squalor et Sabbath sulphur. Ensemble, les membres de Black Moth créent une musique puissante et surprenante. Présents depuis plusieurs années sur tous les grands festivals d’Europe (Reading festival, Download Festival ou encore le Desert Festival), ils sortiront leur prochain album « ANATOMICAL VENUS » le 23 février 2018.

DIMANCHE 11 MARS

The Red Goes Black est un groupe de Rock nourri au son des Doors, des Stones, de Creedence Clearwater Revival ou encore au blues de Muddy Watters et à la soul crasseuse de Stax. Il s’inspire également des productions actuelles des Black Keys, de Jack White ou encore Gary Clark Jr. Le groupe sortira son prochain album mixé par Ryan Gillighan aux cotés de Michael Brauer (une dizaine de Grammy pour son travail avec Coldplay, John Mayer) dans les premières semaines de 2018.

HORAIRES

Vendredi – Samedi : 12h30* > Minuit – Dimanche : 11h30* > 19h00

*NB. Les porteurs de billets en pré-vente auront accès au site dès Midi vendredi et samedi, et dès 11h le dimanche (ouverture au public à 12h30 et 11h30) !

BILLETERIE DISPONIBLES SUR www.mondialdutatouage.com

Il est possible de prendre un billet à la journée ou pour les 3 jours selon les tarifs suivants :

VENDREDI ou SAMEDI :
30 euros en pré-vente
32 euros dès l’ouverture de l’événement* 20 euros pour les 12-16 ans

25 euros en pré-vente
27 euros dès l’ouverture de l’événement* 18 euros pour les 12-16 ans

60 euros en pré-vente
65 euros dès l’ouverture de l’événement* 40 euros pour les 12-16 ans

Site Officiel du Mondial du Tatouage

Facebook du Mondial du Tatouage

Tin-tin Tatouages

Previous post

ApZurde, le cabaret déjanté de Frédéric Leclerc

Next post

Serge Pey et La Boite aux Lettres du Cimetière

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *