Théâtre

La vie rêvée d’un angeThe Dreamlife of an angel

COURAGE ET MODERNITE

Il faut bien du courage pour une telle aventure. Monter un seul en scène sur un texte finalement méconnu, d’un auteur qui lui ne l’est point mais semble toujours viser une élite quand ses thèmes de prédilections étaient pourtant universels. Le Théâtre de Nesle et le metteur en scène Bernard Belin ont relevé le défi, et c’est heureux.

Le livret n’a pas pris une ride et la proximité des planches dans cet espace minuscule, génère une intimité presque dérangeante. Je dis presque car l’interprète, si courageuse elle aussi et tellement sensible, vous attire bientôt dans le tourment de ses amours contrariées puis trahies.

UN VOILE DE SOIE, DES TALONS HAUTS… PAS SEULEMENT

Le décor, le costume… tout inviterait à un propos facilement anti féministe voire anti féminin. Comment ne pas railler cette pauvre fille bien naïve qui croit être forte assez pour garder le front haut après une rupture qu’on devine programmée dès son origine… Sonia El Houmani incarne pourtant un symbole pour tant de femmes bafouées, oubliées, remisées quand d’autres aventures appellent déjà le mâle, lâche et menteur. Elle tentera de convaincre son aimé de revenir puis finira par ouvrir les yeux sur la duperie, la duplicité.

Vous ne pourrez pas la prendre dans vos bras mais en crèverez d’envie, preuve que la comédienne a merveilleusement honoré une héroïne croisée à chaque coin de rue, un sourire crispé pour faire taire ses yeux embués.

PITCH

Jean Cocteau signe avec « La voix humaine » la fin d’une histoire d’amour, dans un mélange de drame et de comédie des sentiments. Une femme sans âge, seule dans sa chambre, parle pour la dernière fois au téléphone à son amant. C’est une histoire humaine qui nous ressemble. La détresse liée au sentiment d’abandon, à la solitude de l’être humain nous est conté par Jean Cocteau tel un hymne à l’amour, à l’espoir, à la vie !

Drame d’environ 1 h
Du 2 octobre au 6 décembre 2014, les jeudi, vendredi et samedi à 21h00
Auteur : Jean Cocteau
Metteur en scène : Bernard Belin
Avec : Sonia El Houmani

Bande annonce

Plan d’accès et info pratiques :

COURAGE AND MODERN

It takes a lot of courage for such an adventure. Mount a single stage on a misunderstood text finally, an author who is not the point, but he always seems to aim for elite when his favorite themes were yet universal. Théâtre de Nesle and the director Bernard Belin took up the challenge, and it is happy.

The book has not aged and the proximity of the boards in this tiny space, generates an almost disturbing intimacy. I say almost because the interpreter, so brave and so too sensitive, you soon draws in the torment of his thwarted love and betrayed.

A WEB OF SILK OF HIGH HEELS … NOT ONLY

The scenery, costumes … all easily invite a female about anti feminist or anti. How not to mock the poor naive girl believed to be strong enough to keep his head high after a break we guess programmed from the outset … Sonia El Houmani yet embodies a symbol for many women scorned, forgotten when garaged other adventures are already calling the male coward and liar. She will try to convince his beloved to return then eventually open their eyes to the deception, duplicity.

You can not take her in your arms but crèverez envy, proof that the actress was honored wonderfully cross heroin every street corner, a tight smile to silence her eyes misted.

PITCH

Jean Cocteau sign with « The Human Voice » the end of a love story, a mixture of drama and comedy feelings. An ageless woman, alone in her room, talking for the last time on the phone to her lover. It is a human story that we like. Distress related to feelings of abandonment, loneliness of the human being we are told by Jean Cocteau as a hymn to love, to hope, to life!

Drama about 1 pm
October 2 to December 6, 2014, Thursday, Friday and Saturday at 21:00
Author: Jean Cocteau
Director: Bernard Belin
With Sonia El Houmani
Trailer

Map and useful info:

Previous post

Quand Schmitt voit double...

Next post

La revancha del TangoLa revancha del Tango

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *