Théâtre

Ebouriffantes années 80

CAROLINE LOEB, AU COEUR DES ANNEES 80, LES 80’s AU COEUR

Caroline Loeb a décidément bien des cordes à son  arc. Son actualité s’avère pour le moins foisonnante. Metteur en scène du spectacle « Le Goujon Folichon » donné au Théâtre du Marais, auteure et interprète de la pièce « George Sand, ma vie, son œuvre » présenté dans cette même salle et dont le texte vient d’être publié, Caroline – dont on résume injustement la carrière à son tube « C’est la ouate »– fait montre dans l’ouvrage « Mes années 80 de A à Z » d’un style accrocheur et vivant.

Caroline-Loeb-mes-annee80-la-parizienne

Le livre passe en revue l’essentiel d’une décennie elle aussi injustement réduite à une accroche racoleuse, « Les années fric ». Non, les années 80, ce n’est pas que cela et l’on peut légitimement affirmer que la suite de l’histoire se révèlera bien pire, l’argent et le pouvoir prenant peu à peu tout l’espace dans une évolution sociétale pour le moins décevante.

Ceci étant posé, Caroline Loeb n’est pas de celle qui ramène la couverture à elle. Certes elle fut un symbole de cette incroyable décennie mais ne comptez pas sur elle pour s’arroger le droit d’un flash back paresseux sous le seul prisme de son petit nombril. Sa manière de conter une époque charnière sur le plan politique comme sur celui de la création artistique est un régal. Elle consacre quelques lignes à une impressionnante galeries de personnages parmi les plus fantasques, inventifs et surprenants que le XXème siècle ait compté.

DECENNIE CREATIVE ET INSOUCIANTE

Les années 80 ? Elle y était ! Elle a été avec enthousiasme à la fois actrice, témoin privilégié et fine observatrice de ces années mythiques, créatives, excitantes, intenses et inoubliables. Dans ce beau livre, elle en offre sa vision pleine d’énergie et d’humour.

Coluche-tchao-pantin-mes-annee80-la-parizienne

Partout en France, un public passionné et éclectique (véritablement de 7 à 77 ans) s’éclate en écoutant les tubes qui en ont fait la gloire. Cette décennie magique, Caroline Loeb l’a vécue à plus d’un titre. Elle a fait l’ouverture des Bains Douches où se pressaient Coluche et Thierry Mugler. Elle a fait les belles heures du Palace dont la mythique soirée vénitienne de Karl Lagerfeld. Elle a regardé « La croisière s’amuse » et « Dallas » les lendemains de fête, a écouté les albums de Gainsbourg et Bashung en boucle, croisé Madonna à New York et tremblé pour le jeune homme, main tendue devant les chars de Tien An Men.

Etienne-Daho-mes-annee80-la-parizienne

Elle s’est pâmée aux défilés de Christian Lacroix et Jean-Paul Gaultier et a flashé sur Valérie Lemercier à ses débuts dans « Palace », la série télé créée par Jean-Michel Ribes, Topor, Jean-Marie Gourio et François Rollin. Les années 80 c’est « La Boum », « Benny Hill », les Nuls, « Blade Runner », Jean Nouvel mais aussi France Gall, Mylène Farmer, Étienne Daho, les Rita Mitsouko… Cette folle décennie s’achève avec la chute du mur de Berlin et l’arrivée du Sida qui commence à décimer ceux qui étaient les étoiles des nuits parisiennes ou newyorkaises : Freddy Mercury et Klaus Nomi. L’arrivée des années 90 sonne le glas d’une certaine forme d’insouciance et annonce le début des crises monétaires qui vont secouer le monde. Tandis qu’encore aujourd’hui, les années 80 font rêver…

Livre-mes-annee80-la-parizienne

Auteur : Caroline Loeb
Editions :  Vents de sable – Hoche Communication SAS
Collection : publi-city
192 pages couleur – 29 €
Sortie : 5 novembre 2015
Mozaique-photos-mes-annee80-la-parizienne
Affiche-PARIS-gruss-pegase-icare-la-parizienne
Previous post

Pegase & Icare, un spectacle Gruss époustouflant !

Bandeau-Stomp-2016-La-PariZienne
Next post

STOMP au casino de Paris

Vents dOrage

Vents dOrage

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *