CinémaPortraits et Interviews

Festival du Court Métrage l’Evenart Mercredi 26 Octobre

Tous les derniers mercredis du mois de 20h à 23h

Court Métrage

Au menu : 5 représentations de court-métrages, une présentation des travaux par leur réalisateur, vos questions, quelques verres enrichis de discussions cinématographiques et un vote final pour élire le court métrage gagnant de la soirée.

Réalisateurs :
Christophe Counil : « Le rendez-vous »
Pascal Marc : « Soir de match »
Cédric Bouvier : « Zone E »
Edouard Blondeau : « Le ruban de Moebius »
Benjamin Dimier : « O’ capitaine »

Évidemment chacun peut participer à ces sessions en envoyant des court-métrages :
association.levenart@gmail.com
Les vôtres, ceux de vos amis timides mais doués, celui de votre grand père ou de votre oncle éloigné, l’association L’Evenart accepte tout!

Par ailleurs, le Bric à Brac, 108 rue Oberkampf, Paris 11° offre son espace à l’Evenart pour la soirée.
Si vous avez envie de venir gratter les cordes de votre guitare pour un « private show », de délier vos langues pour un concours d’impro, de faire chauffer la foule par des mix enflammés, n’hésitez pas à contacter l’association afin qu’elle programme après le festival à partir de 23h00 !

En attendant de vous retrouver tous les derniers mercredis du mois dans la salle obscure du Bric a Brac pour vibrer avec nous devant les productions de nos réalisateurs, nous vous souhaitons une bonne semaine!

L’association « L’evenart » est une association à but non-lucratif fondée selon la Loi de 1901. Elle est composée de cinq membres actifs qui ont pour objectif d’aider de jeunes artistes dans leur démarche créative en leur donnant les moyens d’établir un premier contact avec un public diversifié, composé aussi bien de novices que de professionnels de leur branche. « L’evenart » a donc pour objectif de créer et d’organiser des évènements dans de multiples domaines artistiques afin de permettre à de jeunes talents d’accéder à une visibilité plus grande et leur proposer ainsi un contexte de qualité afin d’exposer leurs premières œuvres au grand public. Le public accède alors gratuitement à des formes d’art aussi bien classiques (littérature, théâtre, peinture…) que modernes (photographie, graphisme, cinéma) ou encore très peu démocratisées (tags, peinture sur sol). Ses membres, tous bénévoles, mettent leurs diverses formations (école de commerce, école de cinéma, faculté de droit ou faculté d’arts modernes) au profit de l’association afin de créer des évènements de qualité, basés sur un dialogue perpétuel entre les artistes et le public.

Previous post

Interview des Fatals Picards au Bataclan, 2ème partie. Yves Giraud n'est toujours pas là.

Next post

Le retour à la terre (en studio) - Les Fatals Picards

La PariZienne

La PariZienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *