ÉvènementsPortraits et Interviews

Carine Angelosanto, ses monstres & compagnie à l’Hôtel Crayon

Le 20 Février 2012, je donne rendez-vous à Carine Angelosanto , dessinatrice et peintre, prof de sport et professionnelle du vol d’hélicoptère télécommandé à l’Hôtel Crayon, magnifique petit hôtel à 2 pas du musée du Louvre.
Déterminée, appliquée et déjantée, Carine Angelosanto a tout pour devenir une grande.
Ses dessins sont à la fois enfantins, remplis d’humour et son amour de la ville en fait une artiste contemporaine.
Carine a des commandes qui viennent du monde entier et sa clientèle, fan d’art urbain, se multiplie.
Dans la très jolie suite de l’Hôtel Crayon, Carine va se prêter au jeu des photos et ne quittera pas son…crayon.

[nggallery id=28]

Carine Angelosanto est une artiste autodidacte née en 1975.
Tout commence en 2006 par la création de petits stickers artistico-humoristiques que l’artiste s’amuse à coller dans la rue comme autant de petits clins d’œil tendres et drôles, oranges et acidulés comme des bonbons.
Elle « envahit » peu à peu – comme ses prédécesseurs et sources d’inspiration – Paris, Lisbonne, Berlin et Londres.
En 2007, cette matière se mue et se transpose sur châssis.
Le dessin s’épure, se compile jusqu’à créer une unité alors même que chaque motif à l’intérieur du tout est différent.
Se nourrissant de l’espace-ville, elle travaille actuellement sur une série d’aquarelles mettant en scène des personnages.
Elle crée également des magnets, flyers, sacs, cartes postales, badges.

La série One
La série One, résultant du double apport de l’art urbain et de la bande-dessinée, présente une forme mixte, entre peinture et dessin, où le souci de l’esthétisme est omniprésent.
Le tracé à l’encre de Chine net et épuré ainsi que le remplissage en aplat contraste avec la pose au couteau de l’acrylique pour le fond.
Carine Angelosanto nous offre un monde en deux dimensions où le regard oscille constamment entre l’ensemble et le détail. Les points de fuite n’apparaissent qu’en se déplaçant, il faut alors se rapprocher pour mieux voir. L’uniformité s’estompe peu à peu et laisse apparaître les différences parmi la multitude. On recule d’un pas en regardant encore l’ensemble, le regard accroché par l’élément de la toile qui se démarque le plus. Mais finalement, est-il le plus intéressant ?

Les aquarelles
Au contraire des toiles, Carine Angelosanto met souvent en scène dans ses aquarelles des personnages vivants qui racontent des histoires. Pris dans des situations cocasses, ils disent leur interrogation sur le monde.
Très influencée par Berlin, Carine Angelosanto reprend parfois l’art du carnet de voyage et nous invite dans un voyage pictural en Allemagne.

http://www.Angelosanto.fr

467-Video-Nocturnes-georgs-lang-capdevielle-blog-planche-com
Previous post

Jean-Patrick Capdevielle sur RTL, aux nocturnes de Georges Lang

affiche-expo-Debout-VS-Soulier-467-blog-Planche-com
Next post

Expo DEBOUT vs SOULIER à la Galerie du Montparnasse

La PariZienne

La PariZienne

3 Comments

  1. […] Le 20 Février 2012, je donne rendez-vous à Carine Angelosanto , dessinatrice et peintre, prof de sport et professionnelle du vol d'hélicoptère télécommandé , à l'Hôtel Crayon, magnifique petit hôtel à 2 pas du musée du Louvre.  […]

  2. […] Le 20 Février 2012, je donne rendez-vous à Carine Angelosanto , dessinatrice et peintre, prof de sport et professionnelle du vol d'hélicoptère télécommandé , à l'Hôtel Crayon, magnifique petit hôtel à 2 pas du musée du Louvre.  […]

  3. […] Lien du précédent article de Carine Angelosanto sur le Blog de la PariZienne.com […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *