ÉvènementsMusique

Au Pont du Rock le 3 et 4 Août en #Bretagne – Places à gagner !

LA PASSION ET L’ESPRIT ROCK SONT TOUJOURS LÀ

La 28ème édition du festival AU PONT DU ROCK s’est construite pierre après pierre et ce grâce à tous les festivaliers, partenaires et artistes. Mais cette aventure musicale et humaine commencée en 1989 a bien failli disparaitre! Grâce au financement participatif et aux deux concerts de soutien organisés en janvier, l’association Aux Arts etc a pu récolter près de 41 mille euros… de quoi sauver l’édition 2018. Au Pont Du Rock  le plus vieux festival Rock associatif et indépendant de Bretagne, remercie aussi l’artiste Peintre et Sculpteur Michaël Thomazo qui a apporté sa pierre à l’édifice en réalisant l’affiche 2018 sur mesure.

Le festival est donc bien présent pour une 28ème édition qui s’annonce mémorable

Place à la musique avec 19 groupes sur deux scènes ainsi que des concerts et animations sur le camping du festival pour le plaisir de vos oreilles !

Pour gagner des forfaits deux jours avec accès camping, répondez vite en MP à cette question :
Qui est le chanteur français, mort en 2013, qui a chanté au Pont du Rock en 2008 ?

VENDREDI 3 AOÛT * Ouverture des portes 18h *

Par ordre de passages sur les deux scènes du festival :

MNNQNS * Rock – Rouen : ils viennent de Rouen, sont signés en Angleterre et ont remporté le dernier prix Société Ricard Live Music.Leur rock à la fois new-yorkais dans la hargne et anglais dans les refrains pop ressemble à une gigantesque partie de Scrabble où les mots TELEVISION et BLUR se croiseraient sur un même plateau. Sans voyelles, forcément !

TOO MANY T’S * Hip-hop GB : révélation des Trans, originaire de Londres, le duo Too Many T’s pourrait rapidement s’arroger le trône laissé vacant par les BEASTIE BOYS : feeling cuivré à l’ancienne d’un côté, assurance punk de l’autre et au milieu, un boom bap à basse fréquence imparable, rehaussé par une dextérité intemporelle. Avec « South City » leur album sorti en 2017 tout est réuni pour que le groupe cartonne !

LES NEGRESSES VERTES * Rock alternatif – Paris : 1988, en pleine effervescence du rock alternatif, parait l’album « Mlah » des Négresses Vertes. Il s’ouvre sur « La valse à l‘accordéon » suivi du fameux « Zobi la mouche », manifeste post punk du groupe et de « Voilà l’été ». Plus tard, viendront les titres, « Sous le soleil de bodega », « Face à la mer » pour ne citer qu’eux. Les revoilà sur scène pour notre plus grand plaisir dans une fusion musicale pleine d’énergie et d’humanité !

MHD * Afro Trap – Paris : le petit prince de l’Afro trap, est LE phénomène ! Grâce à sa très grande musicalité, largement inspirée de sonorités africaines, il est partagé de manière phénoménale et virale sur les réseaux sociaux. «Champions League» est devenu un hymne, « la Puissance » est remixé par Major Lazer… son ascension fulgurante donne le vertige ! Très proche de son public il se révèle aujourd’hui sur toutes les scènes du monde de Coachella à l’Hurricane festival !!!

HYPHEN HYPHEN * Pop électro – Nice : de l’énergie à l’état brut ! Ils ont conquis la France sur scène, à l’ancienne, en écumant tout ce que le pays compte de sonos et de bouts de dancefloor et seront très attendus à Malestroit avec leur nouvel album « HH » à paraître fin Mai. Une prestation folle et dévergondée aux victoires de la musique 2016 (révélation scène) a donné le ton ! Il vous sera impossible de ne pas vous laisser contaminer par l’effervescence, la détermination et l’électricité qui se dégagent de ce groupe de scène !

PLEYMO * Nu metal – Paris : ça fait un bail au fond, qu’ils rêvaient, de refaire péter le gros son ! Formé à Fontainebleau à la fin des années 90 et membre fondateur de la fameuse Team Nowhere, Pleymo mélange hardiment le chant hip-hop, les guitares saturées et les scratches d’un DJ ! Cette fusion fut la recette magique qui permit au groupe de remplir de nombreux Zéniths et Olympia avant de faire un long break de près de dix ans. Alors attention, PLEYMO est back back back pour leur seule date en Breizh cet été ! Kataouh tataouh !

ALB * Electro Pop – Reims : après “Come out ! It’s Beautiful” sorti en 2014, les brillants Rémois de ALB nominé aux dernières victoires de la musique sont de retour sur scène avec un dispositif technique très visuel et hors du commun pour présenter leur nouvel album « Deux ». Clément Daquin et Raphaël Jeanne, choisis par Shaka Ponk comme 1er partie, sont de formidables musiciens bâtisseurs de véritables hymnes pop ! A découvrir absolument sur scène Au Pont du Rock !

L’ENTOURLOOP ft Troy Berkley et N’Zeng * Fusion électro reggae hip-hop – St-Etienne : ce duo de DJs/beatmakers qui aime exploiter les samples et faire revivre de vieux classiques a acquis sa renommée grâce à des morceaux comme « Dreader Than Dread » ou « Back In Town ». Il vient de sortir une pépite « Le savoir-faire » et sera accompagné sur scène de leurs acolytes le MC Troy Berkley et N’Zeng (ex Le Peuple de l’herbe) à la trompette. Ils vous feront danser et voyager de Kingston, Londres à New-York à travers un live survitaminé.

SAMEDI 4 AOÛT * Ouverture des portes 16h *

Par ordre de passages.

LYSISTRATA * Math rock – Saintes : lauréat du Prix Ricard Live Music en 2017, Lysistrata qui ne fait pas le déplacement pour sucer des glaçons viendra présenter leur excellent premier album « The Thread ». Leur musique navigue entre noise, post-hardcore, math rock et indie rock avec des références comme At the Drive-In, Refused, Battles, Foals, Explosions in the Sky, ou encore Sonic Youth ! Rien ne nous ferait plus plaisir que vous rentriez du festival Au Pont du Rock en disant : « on a découvert Lysistrata, et c’était incroyable! ».

FLOR DEL FANGO * Latino rock – Paris : Manu Chao, Mano Negra, Parabellum, Chihuahua ou encore Les Frères Misère… il y a un peu de tout ça dans Flor del Fango et il en serait autrement étonnant puisque ses huit musiciens sont issus de ces groupes qui ont marqué l’histoire du rock français par une écriture engagée. Ils sont de retour avec un nouvel album « Hekatombeando » avec la même énergie communicative et la même volonté de s’engager auprès des minorités en lutte !

GAUVAIN SERS * Chanson – Limoges : avec sa casquette à velours côtelé pour emblème, Gauvain Sers se place immédiatement dans une certaine idée de la chanson française, celle qui livre des textes tendres et engagés, ancrés dans les réalités de leur époque. Un héritier de Dylan, Neil Young , Brassens, Ferrat et surtout Renaud, dont la filiation est tellement évidente qu’il a immédiatement conquis son public en l’accompagnant en 1ère partie de sa tournée des Zéniths en 2017. Une révélation très prometteuse !

GENERAL ELEKTRIKS * Electro funk pop – France : Hervé Salters chahute les théories de la relativité musicale en même temps qu’il agite les foules depuis le début de General Elektriks ! Expatrié à San Francisco dans les années 2000, puis à Berlin où il a élu domicile, il a eu la chance de côtoyer de nombreux artistes de la scène nord-américaine, hip hop soul californienne et électro berlinoise et s’en est inspiré. Son sixième album « Carry no Ghost » apporte une sixième étoile à son veston d’amiral.

KYO * Pop rock – France : les groupes français à avoir vendu plus de 2 millions de disques sont très rares et KYO en fait partie. L’album et la tournée « Le Graal Tour » avaient constitué un comeback triomphal après 10 ans d’absence ! Cette fois, l’attente aura été moins longue pour les fans car ils reviennent avec un nouvel album intense et prenant, « Dans la peau », 3 ans après avoir touché Le Graal, single qui a porté l’album « L’équilibre » au-delà des 20 millions de streams.

PATRICE * Reggae Soul – Allemagne : avant même d’être diplômé il a été en première partie du Miseducation tour de Lauryn Hill et a connu le succès très tôt ! PATRICE a su créer son propre style le sweggae un métissage musical où fusionne le reggae, le blues, la soul, le jazz ou la pop et c’est sur scène qu’il a construit sa réputation. Aujourd’hui des milliers de spectateurs dansent et chantent ses chansons comme « Lions », « Everyday Good » ou « Soulstorm » par cœur… Son dernier album « Life’s Blood » est une réussite !

TRUST * Rock, Hard-rock – Paris : cinq lettres qui claquèrent tel un coup de canon salvateur dans une France assoupie. TRUST qui, à l’instar de son patronyme, a su redonner confiance à un rock français moribond à coups d’injections de riffs puissants et de textes martelés sur l’enclume. TRUST, sauvages, rebelles dont l’ « Antisocial », plus qu’un hymne, devient le symbole d’une jeunesse qui refuse les magouilles politiques et se forge dans le béton des cités dortoirs. TRUST est de retour avec un nouvel album « Dans le même sang » pour réveiller l’adrénaline car rien n’a changé, pire…

NO ONE IS INNOCENT * Rock – Paris : figure emblématique du rock français NO ONE revient avec« Frankenstein » un disque puissant, agressif et foncièrement contre l’escalade de la violence, contre le colonialisme et la guerre. Toujours fidèle à son ADN et à ses racines, NO ONE sait surprendre avec une formule à l’épreuve du temps : riffs implacables, groove, hymnes incarnés. Une formule qui les impose encore et toujours dans le cercle restreint des chefs de clans du rock à grosses guitares !

FAKEAR * Electro – Caen : du haut de ses 27 ans, et avec un premier album disque d’or (streamé plus de 50 millions de fois) Théo Le Vigoureux est la tête de file d’une nouvelle génération de beatmakers français et la source d’inspiration des jeunes producteurs du moment (Møme, Petit Biscuit…). Connu pour ses lives intenses et généreux il présentera « All Glows » son nouvel opus et sera entouré de musiciens et d’une structure lumineuse transformant ses chansons en expériences sensorielles à vivre sur le dancefloor !

ULTRA VOMIT * Heavy metal parodique – Nantes : et si Gojira n’était plus seul ? Depuis le buzz opéré par le dernier album du plus délirant des groupes de metal français, l’ascension des Nantais est exponentielle sur nos terres, attirant des milliers de curieux conquis en festival, ou d’adeptes en salle, comme en atteste le dernier Trianon parisien ébranlé par cette sauvagerie potache. Après « Objectif : Thunes » (ultra-culte en 2008, déjà !), « Panzer Surprise ! » est définitivement l’un des grands évènements de l’année écoulée.

MOME * Electro – Nice : révélé par son titre « Cyclope » et le clip qui l’accompagne en 2015, le jeune producteur Møme aka Jeremy Souillart, globe-trotter nourri à la French Touch et à la Chillwave, est un jeune producteur de musique électronique prolixe, dont les deux EP « Eclipse » et « Aloha », ont littéralement affolé les charts online. Certifié disque de platine en France et single de diamant à l’export en live il fait le show aux machines accompagné de sa guitare électrique !

Le Samedi 4 août sur le camping à partir de 11h il y aura aussi :

MDCM * Electro chill – Deep house – Saint Marcel : Jeune DJ originaire du Morbihan, MCDM vous réveillera en douceur, à travers son Electro Chill, en fin de matinée. Sa musique, très riche, vous fera voyager le temps de son set, à travers divers pays et divers horizons.

JANIS RAINER * Pop-rock – Saint Malo : des guitares électriques orageuses nourries au son du Rock alternatif, des textes ciselés sous une pluie de mélodies entêtantes. Après l’E.P « Le Côté des Ombres » sorti en 2016, Janis Rainer présente en live un set intense et authentique

BLACK BOYS ON MOPED * Garage Punk-rock – Rennes : une guitare fuzz, une batterie qui bastonne, le tout baignant dans la sueur et saupoudré d’un soupçon de groove. Ce duo originaire de Rennes fabrique un rock garage teinté de blues, de grunge et de psychédélisme.

Informations pratiques :

Le camping situé à proximité du site des concerts est réservé aux porteurs de billets avec accès camping. Un bracelet vous sera posé à l’entrée de celui-ci. Le verre y est strictement interdit. Sur le camping : animations, concerts, restauration, boissons fraîches, petits déjeuners.

Prix sur réservations (hors frais de loc) :
L’entrée est gratuite pour les moins de 12 ans
55 € le forfait 2 jours * 57 € avec accès camping
35 € par jour vendredi ou samedi * 37 € avec accès camping

Important : la sortie est définitive sauf pour les forfaits 2 jours accès camping qui pourront donc circuler librement du camping au site des concerts !

Points de locations :

Directement sur le site du festival aupontdurock.com/billetterie via Weezevent Digitick – Ticketmaster.fr – Auchan, Cora, Cultura, E.Leclerc
Fnac, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché
fnac.com, carrefour.fr, francebillet.com

Dans les points locaux (sans frais de loc) : Bar du Bouffay, Le Goëland et Super U à Malestroit, Le Pont du Roc au Roc St-André, Le Vincennes (bar/PMU) à Questembert, Le Triskell à Guer, Cezam (Comité d’entreprise) à Vannes.

Pour venir au festival vous pouvez prendre le train jusqu’à Vannes puis prendre la ligne de BUS TIM N° 4 de Vannes à Ploërmel qui passe par Malestroit pour 2€ seulement. Des horaires sont rajoutés pour voyager en toute sécurité au départ de Vannes (Gare routière) direction Malestroit à 15h le vendredi et 14h30 le samedi. Et au départ de Malestroit vers Vannes à 16h15 le samedi et 12h15 le Dimanche !

Itinéraires plus que conseillés : afin de ne pas rester bloqué dans les bouchons à Malestroit et d’avoir facilement accès aux parkings du festival nous conseillons vivement aux festivaliers qui viennent de Rennes de passer par Guer et ceux qui viennent de Nantes de passer par Redon.

 

Previous post

Dépendances au Studio Hébertot jusqu'au 29 Avril

Next post

63 ans et pas une ride pour le Salon de Montrouge !

La PariZienne

La PariZienne

2 Comments

  1. 3 juin 2018 at 22 h 14 min — Répondre

    Bonjour ,
    la réponse est Daniel darck.
    Bonne journée

    • La PariZienne
      8 juin 2018 at 20 h 06 min — Répondre

      Très bien. Par contre, toutes les places sont prise. Il y aura peut-être un désistement. Envoyez-moi vos coordonnées (adresse + tel)
      Avec de la chance, vous aurez un pass 2 jours + camping 🙂

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *